Avril 5, 2021
Par ACTA
147 visites


Romaine « Chip Â» Fitzgerald, est dĂ©cĂ©dĂ© le 29 mars dans une prison californienne aprĂšs avoir Ă©tĂ© incarcĂ©rĂ© pendant plus de 51 ans, depuis son adolescence. Fitzgerald, 71 ans, Ă©tait le membre des Black Panthers le plus longuement emprisonnĂ©.

Il purgeait deux peines de prison Ă  vie pour le meurtre d’un agent de sĂ©curitĂ© et la tentative de meurtre d’un officier de la California Highway Patrol. Bien que frĂȘle et malade, Fitzgerald s’est vu refuser la libertĂ© conditionnelle Ă  plusieurs reprises. Pendant son sĂ©jour en prison, il a subi une attaque cĂ©rĂ©brale et a dĂ» utiliser un fauteuil roulant, selon Democracy Now. Il Ă©tait Ă©galement arriĂšre-grand-pĂšre.

Fitzgerald Ă©tait un ancien membre de la section de Los Angeles du Black Panther Party.

Le 7 septembre 1969, un agent de la California Highway Patrol arrĂȘte une Volkswagen dans laquelle se trouvent Fitzgerald et deux autres membres du Black Panther Party (Robert Williams et Luxey Irvin).

Le rapport de police indique que les hommes avaient Ă©tĂ© arrĂȘtĂ©s pour un feu arriĂšre dĂ©fectueux. Cependant, de nombreux militants de la communautĂ© pensent que c’était en raison de leur affiliation au BPP, selon une biographie en ligne Ă©crite par Mumia Abu-Jamal, membre incarcĂ©rĂ© du Black Panther Party. Durant le contrĂŽle, une fusillade Ă©clate, laissant Fitzgerald et un officier blessĂ©s.

La cause de la mort de Fitzgerald est inconnue Ă  ce jour.

NĂ© le 11 avril 1949, Fitzgerald a grandi dans les quartiers de Watts et Compton, dans le centre-sud de la Californie. À l’adolescence, il a rejoint le Black Panther Party, participant aux programmes alimentaires et de community empowerment des Panthers.

Lors de son arrestation aprĂšs la fusillade, Fitzgerald a plaidĂ© non coupable de l’accusation de tentative de meurtre sur l’agent de la California Highway Patrol. « Mais il y avait une autre charge contre Chip. Les jours prĂ©cĂ©dant son arrestation, Chip a Ă©tĂ© accusĂ© d’ĂȘtre impliquĂ© dans la mort d’un agent de sĂ©curitĂ©. Bien que les preuves contre lui soient faibles et que Chip ait niĂ© toute implication, il a quand mĂȘme Ă©tĂ© condamnĂ© Ă  mort Â», rapporte Peoples World.

La Cour suprĂȘme de Californie a interdit la peine de mort en 1972, si bien que Fitzgerald et d’autres condamnĂ©s Ă  mort ont vu leur peine commuĂ©e en prison Ă  vie avec possibilitĂ© de libĂ©ration conditionnelle. Fitzgerald s’est vu refuser la libertĂ© conditionnelle plus d’une douzaine de fois. « Il a eu droit Ă  une libĂ©ration conditionnelle pour la premiĂšre fois en 1976 et a purgĂ© plus de trois fois la peine moyenne pour son crime Â», ont Ă©crit des habitants de Californie dans une pĂ©tition pour la libĂ©ration de Fitzgerald sur Change.org.

DiffĂ©rents collectifs, militants et associations ont rendu hommage Ă  Fitzgerald et sa vie volĂ©e dĂšs l’adolescence par le racisme et l’oppression systĂ©mique.

Source : The Moguldom Nation

Let’s block ads! (Why?)




Source: Acta.zone