Le G7 à Biarritz approche et l’état nous laisse entrevoir que la répression du contre-sommet sera bien de la partie comme à chaque fois. Après l’année de lutte intense que nous avons vécu, impossible de ne pas penser aux blessé-es et mort-es des violences policières, aux arrestations abusives et arbitraires, aux gardes à vue, aux procès et aux séjours en prison. La violence de la répression nous étouffe en silence.

Se confronter à ces violences nous épuise et c’est bien là que l’on observe l’efficacité de la répression pour éteindre lentement nos luttes car c’est sûrement à reculons qu’un certain nombre d’entre nous participera aux événements. Les peurs et les colères existent mais nous ne savons pas toujours quoi en faire. On ne peut plus ignorer tout cela et continuer à lutter sans prendre en compte les besoins de repos, de soin de soi et de soutien face à l’isolement.

Pour lutter contre l’épuisement et l’isolement nous souhaitons penser et construire collectivement l’entraide, le soutien et le soin de soi. Par ce qu’on croit aussi que c’est dans la puissance du collectif que nos rages retrouvent du sens et de la force. Un espace d’accueil inclusif et d’écoute active sera présent sur le camp pendant la durée du contre-sommet, où chacun-e pourra venir souffler, exprimer sa rage et ses doutes, chercher des issues de secours, ne pas rester isolé-e, se faire du bien, tenir sur la durée, repartir de plus belle…

On proposera des activités pour se faire du bien, prendre soin de soi et le penser collectivement. Mais aussi des ateliers pour échanger et se préparer ensemble à affronter les peurs liées à la repression.

Nous sommes quelques-unes à porter ce projet et si cela t’intéresse de participer, pour proposer une oreille attentive ou des soins particuliers, nous t’invitons à venir à la réunion de préparation le mardi 20 à 20h30 « Chez Thelma » sur le camp. Si tu ne penses pas avoir de compétences dans ce domaine mais que tu as envie de participer quand même nous avons des ressources et nous pourrons échanger pour se former mutuellement.

NB : contrairement à ce que l’on pourrait croire le soin et le soutien ne sont pas des taches féminines exclusives, tout le monde peut le faire, tout le monde y a droit…



Une idée du programme de « chez Thelma »

Mardi 20 à 20h30 : Présentation et échanges à propos de l’espace de Soin et de Soutien « Chez Thelma »

Du 21 au 26, un temps d’accueil quasi quotidien pour du soutien, du soin, de l’écoute, des activités de libre expression, des massages, lire des brochures, un espace calme…

Se péparer à la pression policiere , discussion à partir des temoignages de GAV reccueillis dans le docu « 317 »

Faire face à la répression, quel soutien contre l’isolement ? , discut’atelier sensible et politique avec l’assemblée des blessé.es

Déplacement collectif , atelier sportif

Debrief collectif pour exprimer ses ressentis sur le contre sommet, les actions, les activités, l’espace « chez Thelma »…

Contes, chorale, balade, zik in ze darq (ramène un son sur une clé usb, écoute collective posée dans le noir), cadavre excquis,…


Article publié le 14 Août 2019 sur Iaata.info