Bonjour, nous nous sommes penchés sur la question après une question de l’un de nos plus fidèles lecteurs :

J’ai entendu dire sur le web 2.0 que la dégradation des panneaux électoraux reviendrait pour les élections européennes qui ont lieu ce printemps. Je voulais savoir ce qu’il en était, cette démarche me semble pleine de dynamisme et ouvre une faille dans cette pourriture capitaliste que sont les élections. Pouvez-vous m’en dire plus ?

Raoul V.

Notre enquête nous a amenés à fouiller également sur le web. Nous y trouvons d’abord un communiqué, dans le pur style de l’ultragauche arnarcho-autonome / ultra jaune / black bloc / séditieux de gauche / ennemis de la démocratie (rayez la mention inutile). Il appelle à recouvrir de peinture, de tags subversifs, de goudron, voire briser les supports des affiches électorales. Cet appel sans concessions a été envoyé au site Paris Luttes Info :

« Nous appelons toutes personnes un peu censées, dégoûtées par le cirque électoral, à réagir. Les élections vont à tous les coups être un outil porteur pour les fascistes en tout genre et en premier lieu le Front national, à qui Macron prépare le terrain depuis des années en détruisant la totalité des services publics, en montant sans cesse le niveau de répression, en menant une politique antisociale digne des pires rêves des penseurs libéraux. Dans cette offensive généralisée des bourges réacs, il nous faut réagir et ne pas céder aux sirènes des élections, qui ne servent à rien du tout et qui ne peuvent nous apporter que des saloperies. Nous proposons donc de dire aux politiciens en tout genre tout ce que nous pensons d’eux à travers tous les moyens nécessaires sur les panneaux électoraux et les affiches qui fleurissent, collées par on ne sait qui.

Plus une affiche électorale dans nos villes ! »

Qu’en est-il dans les faits ?

Pour l’instant, cet appel a été assez peu suivi. On peut noter le lancement d’un concours intitulé #PanneauGame dans l’agglomération dijonnaise

Les auteurs de ces faits n’ont néanmoins pas précisé le barème de ce concours ni la récompense, ce qui n’est guère vendeur.

Que risquent les auteurs ?

Le fait d’arracher une affiche électorale est en soi un délit dans le droit français. On peut ainsi écoper de 450 euros d’amende. Que voulez vous, à l’heure où les européennes ouvrent la porte à deux listes de nazis [1], il semble plus important pour l’État français de sauvegarder la démocratie en interdisant ce joyeux enfantillage qu’est le déchirage d’affiches. Gageons d’ailleurs que le Front national et ses avatars vont beaucoup se faire déchirer.

Pour ce qui est des dégradations par tag ou autres objets sont évidemment réprimées :

Le fait de tracer des inscriptions, des signes ou des dessins, sans autorisation préalable, sur les façades, les véhicules, les voies publiques ou le mobilier urbain est puni de 3 750 euros d’amende et d’une peine de travail d’intérêt général lorsqu’il n’en est résulté qu’un dommage léger.

Un autre de nos fidèles lecteurs, visiblement préoccupé par l’efficacité des arracheurs d’affiches a semble-t-il lui aussi des questionnements.

Bonjour, moi et quelques amis sommes fort inquiets. En effet, l’une de nos principales activités est de coller des affiches n’importe où, partout, et tout le temps. Ce hobby me vient d’une passion pour le forçage et le découvrement. Je voulais savoir s’il y aurait des remboursements des affiches arrachées parce que ça me coûte très très cher.

François, militant en lutte contre le mondialisme et pour un frexit qui va régler tous les problèmes

Non, clairement les frais de campagne seront remboursés comme dans toutes les campagnes si vous atteignez les 3 % des suffrages. Ça ne sera probablement pas le cas pour vous, et ce malgré votre passion névrotique pour le collage et le forçage sur Facebook. Désolé.

Ce sujet déchaine donc les passions puisqu’un autre lecteur nous a posé une épineuse question :

Je suis assez scandalisé par ces démarches. Ce que je trouve le plus scandaleux c’est que les auteurs de ces attaques ne fassent aucun distinguo. Ils attaquent même les vraies listes de gauches qui ont comme projet politique vraiment très intéressant de remettre à l’ordre du jour le protectionnisme économique et de ne pas laisser ratifier les traités européens parce que quand même le capitalisme des années 1930 c’était mieux au moins on était souverain.

Corbièredu78

Visiblement, les auteurs de ce communiqué ne semblent pas vouloir faire de distinguo entre les différents candidats. Il ne semble tout simplement pas que ces personnes se sentent concernées ni représentées par les différentes listes, considérant la participation à ces élections comme une mascarade.

En résumé : Il risque bien d’y avoir de nombreuses dégradations nocturnes de ces panneaux sans intérêt qui défigurent le paysage.


Article publié le 17 Mai 2019 sur Paris-luttes.info