Octobre 13, 2017
Par Le Monde Libertaire
195 visites


Cinq personnes ont été placées en garde à vue, sur les quarante et une personnes interpellées plus tôt dans la journée lors du rassemblement organisé par un collectif opposé aux ordonnances réformant le droit du travail. Ce dernier avait appelé à une “chasse aux DRH” à l’occasion de l’ouverture du congrès, consacré à la réforme du code du travail et la participation de Muriel Pénicaud, la ministre du travail. Texte du communiqué d’appel du collectif : “Est-il raisonnable d




Source: