Octobre 1, 2022
Par Contre Attaque
44 visites

Durant tout l’été, alors que les canicules se multipliaient et que les incendies ravageaient la France, le gouvernement Macron n’a eu qu’une priorité : traquer un imam dont les propos seraient «contraires à la République». Darmanin a mis en scène jusqu’à l’écœurement ce feuilleton islamophobe, qui s’est soldé par une décision d’expulsion de cet homme né en France, qui a certes tenu des propos réactionnaires, mais qui ne sont ni illégaux ni exceptionnels dans un pays où les fascistes cumulent 30% des voix et où une chaîne de télé possédée par un milliardaire d’extrême droite diffuse de tels propos en continu.

L’imam Iquioussen a donc quitté de lui-même la France au mois d’août. Il a exécuté de lui-même la décision de sortie du territoire. L’histoire aurait pu s’arrêter là. Pourtant, un «mandat d’arrêt international» a été émis contre lui, à l’initiative de la France. Sa maison a été envahie et fouillée par des dizaines de policiers. Certains médias ont ensuite parlé de «cavale» alors que cet homme n’a pas commis de délit. Il a finalement été arrêté en Belgique le 30 septembre 2022.

À présent, cet imam va être ramené en France qui va pouvoir l’en expulser. Vers une destination inconnue, puisqu’il est né en France et que le Maroc refuse son expulsion.

La France est donc championne du monde. Il n’y a pas d’autres pays qui arrête à l’étranger des personnes expulsées du territoire pour les ramener, les menotter et les réexpulser. Ni qui puisse occuper pendant des semaines son actualité politique autour de la traque d’un imam. Et tout cela en dehors de tout cadre légal, uniquement pour faire plaisir aux médias des milliardaires et à l’électorat raciste. Processus grotesque et inquiétant de fascisation accélérée.

Financez Contre Attaque

Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d’exister, votre soutien est vital. Vous pouvez nous faire un don en cliquant sur les homards

#advgb-cols-9f4b1152-f15c-4a43-b989-a14960237a26{padding-right:0px;padding-left:21px;}@media screen and (max-width: 1023px) {#advgb-cols-9f4b1152-f15c-4a43-b989-a14960237a26{}}@media screen and (max-width: 767px) {#advgb-cols-9f4b1152-f15c-4a43-b989-a14960237a26{}}#advgb-col-489d5b39-3713-4115-ad2a-153d995bd4b9>.advgb-column-inner{padding-top:0px;}#advgb-col-489d5b39-3713-4115-ad2a-153d995bd4b9{width: 0%;}@media screen and (max-width: 1023px) {#advgb-col-489d5b39-3713-4115-ad2a-153d995bd4b9>.advgb-column-inner{}}@media screen and (max-width: 767px) {#advgb-col-489d5b39-3713-4115-ad2a-153d995bd4b9>.advgb-column-inner{}}#advgb-col-abc54f2d-7416-4e89-8b74-28a1ecaa7350>.advgb-column-inner{text-align:center;}#advgb-col-abc54f2d-7416-4e89-8b74-28a1ecaa7350{width: 0%;}@media screen and (max-width: 1023px) {#advgb-col-abc54f2d-7416-4e89-8b74-28a1ecaa7350>.advgb-column-inner{}}@media screen and (max-width: 767px) {#advgb-col-abc54f2d-7416-4e89-8b74-28a1ecaa7350>.advgb-column-inner{text-align:center;margin-left:50px;}}




Source: Contre-attaque.net