Global

|
antifa,
médias

L’humour de Charlie Hebdo “prouve” laborieusement une chose : que les blagues misogynes et homophobes font rire les masculinistes de gauche qui les conçoivent. Lesquels rient d’autant mieux à leurs propres facéties qu’ils savent que ce rire rappelle à chacun et chacune sa place dans la hiérarchie hétérosexiste, et que la place des hommes virils et humanistes se trouve au sommet de cette hiérarchie. De là, ils dispensent généreusement aux inférieures leurs jugements définitifs sur ces luttes qu’elles (…)

Source: http://bxl.indymedia.org/spip.php?article20473 -