Global

|
,
,
,

L’actualité nous donne l’occasion d’un test grandeur nature. Comme dans le conte d’Andersen La Reine des neiges, où un personnage a la vue altérée par un éclat de verre, le raciste n’a pas la même vision du monde que le commun des mortels. Alors que la vue d’un voile ou d’un foulard ne me fait pas plus d’effet qu’un col roulé, l’identification de ces attributs par un raciste modifie sa perception de la réalité. Il entend soudain mugir des sirènes d’alarme, et voit se dresser devant lui une silhouette à (…)