Le 51e congrès, en 2016, avait stabilisé une direction légitime après les errements des dernières années Thibault et la parenthèse Le Paon. Mais il n’avait réglé aucun débat stratégique. À la peine pour emporter des victoires, tétanisée par la révolte des gilets jaunes, la CGT va-t-elle rester à mi-chemin entre ­syndicalisme d’accompagnement et syndicalisme de lutte ? Le congrès se tiendra à Dijon du 13 au 17 mai.


AL de mars est disponible !

/
syndicalisme