Mai 25, 2021
Par Paris Luttes
373 visites


Après un premier texte émanant d’habitant-e-s de Paris et de sa banlieue, une manifestation aura bien lieu samedi 29 mai pour célébrer les 150 ans de la Commune, à l’appel d’une centaine d’organisations.

Durant 72 jours, du 18 mars au 28 mai 1871, Paris n’était peut-être plus officiellement la capitale, mais jamais la ville n’aura autant appartenu à son peuple : les membres du conseil de la Commune en étaient non-seulement issus, mais ils agissaient surtout directement sous son contrôle. Cette aspiration au contrôle populaire de l’action publique, voire à une démocratie directe, s’exprime toujours aujourd’hui dans de nombreux combats. Ainsi les Gilets Jaunes ont toujours rejeté celles et ceux qui prétendaient les représenter, tout comme les zadistes et autres militant-e-s de territoires en lutte, ou encore les participant-e-s aux « cortèges de tête » des manifestations. À l’instar des objectifs de la Commune, cette critique radicale du système politique représentatif n’est pas une fin en soi, mais un moyen pour transformer radicalement la société et que l’action politique soit guidée par les principes d’autonomie, de liberté et de justice sociale.

Si la date de la manifestation correspond à la fin de la Semaine sanglante et à l’écrasement du soulèvement parisien, il s’agit donc de rappeler que la Commune reste pourtant bien vivante dans les luttes sociales actuelles et les mouvements d’émancipation. Cet anniversaire est une occasion de le faire entendre avec force. La mémoire de cet événement étant nécessairement diverse, certaines organisations appelant à la manifestation tiennent aujourd’hui des discours très éloignés des idéaux portés par les communard-e-s… Il est donc d’autant plus important de les y réaffirmer ! L’actualité très récente l’a prouvé une nouvelle fois, qui a vu PS et PC faire allégeance aux syndicats policiers engagés dans une démarche factieuse propre à l’extrême-droite. Cette situation nous rappelle également la nécessité de nous organiser face au fascisme rampant et aux nouveaux versaillais, toujours prêts à nous réprimer.

Communistes (les vrai-e-s), libertaires et autonomes, prenons massivement la rue ce samedi 29 mai !

Nous appelons au RDV samedi 29 mai à 13h12 à République pour marcher à 14h et rappeler que les idéaux de la Commune ne sont pas morts.




Source: Paris-luttes.info