Décembre 24, 2020
Par Extinction Rebellion France
283 visites


POUR NOËL, XR LYON BLOQUE AMAZON

Le 21 décembre, Extinction Rebellion Lyon a décidé de s’attaquer au temple de la consommation qu’est Amazon, lors d’une action bloquante et théâtrale. Il s’agissait de dénoncer l’incitation à la surconsommation pendant la période des fêtes avec sa frénésie d’achats, et l’impact environnemental qui en découle.

Une cinquantaine rebelles ont ainsi perturbé pendant plusieurs heures le centre logistique lyonnais d’Amazon.

Les activistes se sont donc introduit·es dans le centre logistique vers 9h30, ont recouvert le sol de feuilles mortes et réalisé un die-in tout en répandant du faux sang pour symboliser l’extinction du vivant : un colis de plus, une espèce qui meurt. Les rebelles se sont ensuite mis·es en position de blocage avant d’être évacué·es par les forces de l’ordre.

Pendant ce temps, un deuxième groupe de rebelles manifestait devant le centre logistique.

Insultes, intimidations, tordage de doigts et de chevilles, coups dans le dos, étranglements et corps traînés au sol au lieu d’être soulevés… La police a encore bien défendu les intérêts privés d’une multinationale mortifère au détriment du vivant.

En cette fin d’année et dans un contexte de crise sanitaire, les multinationales et géants du e-commerce profitent des consommateurs·rices pour imposer un idéal et un monde qui ne répond pas aux besoins de l’humanité, et qui va à l’encontre de la vie sur Terre.

D’autres solutions existent ! Des fêtes de fin d’année sobres et joyeuses sont possibles pour les consommateurs·rices et leurs portefeuilles, et il existe énormément d’alternatives qui peuvent faire une petite différence et marquer notre engagement contre les monstres du capitalisme. Si vous manquez d’inspiration, nous vous proposons quelques idées dans cet article.

👉 BFM TV Lyon a réalisé ce reportage et vous pouvez y voir l’interview d’un.e des participant.e.

Au-delà du désastre écologique auquel Amazon participe (artificialisation des sols, transports maritimes et aériens etc), Amazon pose également de nombreux problèmes sociaux. Par exemple, pour un emploi créé chez Amazon, environ 2.2 emplois sont détruits (en France) [1,2]. Ces emplois sont, de plus, très précaires.

Qui plus est, cette multinationale refuse de payer ses impôts et mène ainsi une concurrence déloyale contre les petit commerçants des centres-villes déjà durement atteints par la crise sanitaire en cours. Ajouté à cela, une récente enquête a montré qu’Amazon avait levé des millions d’euros de fond pour plusieurs dizaines d’organisations contre les droits des LGBTQIA+ [3].

Suivez XR Lyon sur les réseaux sociaux pour être tenu·e au courant de leur actualité :

👉 📷 Instagram

👉 🐦 Twitter

👉 🐘 Mastodon

👉 📱 Telegram

👉 🌐 Mobilizon

👉 💸 Et vous pouvez aussi soutenir le groupe local de Lyon en faisant un don !

  1. Le Monde – Commerces : d’où vient le chiffre de « 2,2 emplois détruits pour 1 créé par Amazon » ?
  2. Challenges – Amazon détruit deux fois plus d’emplois qu’il n’en crée, selon Mounir Mahjoubi
  3. Open Democracy- des dizaines d’organisations anti-LGBT financées par Amazon



L’urgence est là, maintenant.

Parce que chaque dixième de degré compte, parce que chaque espèce disparue compte, chaque minute compte, nous appelons à la rébellion.
Contre l’inaction de celles et ceux qui nous gouvernent, qui ne réagissent pas à la hauteur de l’urgence climatique et des catastrophes en cours, la révolte est notre droit le plus sacré, et notre devoir le plus indispensable.

Rebellons-nous.
Seul·ES nous ne pouvons rien. Ensemble nous pouvons tout !


Rejoignez-nous !

Vous pouvez aussi nous soutenir par un don




Source: Extinctionrebellion.fr