La liesse de la coupe du monde laisse des traces. La police a, au moins, mutilé deux personnes à Lyon et Grenobles à l’occasion des festivités.

Comme des dizaines de milliers de personnes, Joachim, 17 ans, faisait la fête dimanche 15 juillet pour célébrer la victoire de l’équipe de France en coupe du monde. Sa soirée a viré au tragique quand une balle de flash-ball lui est arrivée en plein visage.

La suite à lire sur rebellyon.info

Les suites judiciaires des arrestations du 15 juillet sont sans surprise pas plus réjouissantes.

« Ils ont transformé cette ville en zone de guerre ». C’est ainsi que la procureur du tribunal de grand instance de Lyon justifiait les interpellations et les jugements de plus d’une vingtaine de personnes suite aux débordements du 15 juillet. Retour sur une journée de procès où la justice lyonnaise, de plus en plus décomplexée, n’hésite plus à demander des peines de prison ferme avec mandat de dépôt pour de simples vols de maillot de foot’.

La suite à lire sur rebellyon.info