Février 17, 2022
Par Rebellyon
204 visites

Dans le cadre de la Causerie au bar associatif « Les Clameurs », on parlera d’autodéfense numérique, numéro IP, VPN, Tor…

Oyé oyé les volté·e·s, chaque mardi à 18h, c’est la causerie aux Clameurs.

Le mardi 22 février, on parlera d’autodéfense numérique.

Vous avez sans doute en tête l’histoire de militants « tombés » à cause d’une adresse IP, d’une carte SIM, d’un téléphone qui a borné au mauvais endroit au mauvais moment… Les lois sécuritaires, les unes après les autres, renforcent les outils des forces de l’ordre pour avoir accès à nos « traces » numériques, qui sont de plus en plus nombreuses. Mais la surveillance numérique n’est pas une fatalité. On peut encore, pour le moment, refuser de se faire pister quand on va sur internet, ou que l’on communique avec un tiers.

Pour comprendre les risques, on expliquera dans un premier temps comment fonctionne les réseaux, quelles sont les traces que l’on laisse, et comment un « adversaire » peut récupérer ces traces, et s’en servir. On se focalisera sur les deux réseaux qu’on utilise tous les jours : internet et le téléphone cellulaire. Puis on parlera des outils, comme Tor ou les VPNs, et bonnes pratiques qui évitent de laisser des traces.

Cela ne sera pas un cours, mais une causerie : venez quel que soit votre niveau et compréhension de l’informatique. Si vous en avez, venez avec vos questions, demande d’aide techniques, conseils, astuces et histoires. Pour les plus intéréssé·e·s, on pourra prévoir d’autres discutions, ou groupes de travail sur des sujets plus spécifiques. Venez également, si vous le désirez, avec de quoi boire et manger.




Source: Rebellyon.info