Septembre 19, 2021
Par Rennes Info
324 visites


Samedi 16 octobre 2021 – à partir de 15h30. Local La Commune, 17 rue de Chñteaudun

Causerie populaire avec Guillaume Faburel

auteur de « Les mĂ©tropoles barbares Â» et de « Pour en finir avec les grandes villes : manifeste pour une sociĂ©tĂ© Ă©cologique post-urbaine Â» aux « Ă©ditions du passager clandestin Â»

Guillaume Faburel, auteur entre autre de « Les mĂ©tropoles barbares, DĂ©mondialiser la ville, dĂ©surbaniser la terre Â» paru en 2019 et Prix du livre d’écologie politique 2018 https://www.franceculture.fr/oeuvre…

Un manifeste pour lutter contre la barbarie des mĂ©tropoles !

La mĂ©tropolisation implique une expansion urbaine incessante et l’accĂ©lĂ©ration des flux et des rythmes de vie. Elle transforme les villes en vĂ©ritables firmes entrepreneuriales conçues pour peser dans la compĂ©tition urbaine planĂ©taire. Ce livre, fruit de vingt-cinq ans de recherche et d’engagement sur le terrain, nous montre comment ces villes gĂ©nĂšrent exclusion Ă©conomique, sĂ©grĂ©gation spatiale et souffrance sociale, tout en alimentant la crise Ă©cologique. Fers de lance de la start-up nation et pivots de l’organisation territoriale moderne, les mĂ©tropoles concentrent tous les pouvoirs et dictent leurs lois. Mais l’auteur brosse aussi le portrait d’une nouvelle sociĂ©tĂ© qui Ă©merge hors des grandes villes, un possible plus rĂ©jouissant, dĂ©croissant et fertile. DĂ©passant la simple analyse critique, ce livre donne Ă  voir la multitude et la force des rĂ©sistances et des expĂ©riences qui s’opposent Ă  l’extension sans fin du capitalisme dans nos vies, loin des mĂ©tropoles barbares.

Son 2nd ouvrage « Pour en finir avec les grandes villes : manifeste pour une sociĂ©tĂ© Ă©cologique post-urbaine Â» est paru en 2020

Partout, pouvoirs Ă©conomiques et politiques font front commun. Non pas pour retisser des liens respectueux avec la Terre face Ă  une crise Ă©cologique sans prĂ©cĂ©dent. Non pas pour lutter contre des injustices sociales et les inĂ©galitĂ©s territoriales dĂ©jĂ  bĂ©antes. Non pas pour dĂ©fendre les rĂ©gimes dĂ©mocratiques face Ă  la multitude de dĂ©rives autoritaires qui les fragilisent. Non, leur communion porte sur un point et un seul : poursuivre sans relĂąche la mĂ©tropolisation du monde. Â» Pourtant, seul·es 13% des Français·es considĂšrent la grande ville comme un lieu de vie idĂ©al. Pollutions, stress, mobilitĂ© et connexion permanentes sont devenues une norme que beaucoup ne parviennent plus Ă  supporter. Étouffante, la grande ville bĂ©tonne, cloisonne et nous coupe de la nature et du vivant.

Dans ce manifeste illustrĂ© par de nombreux tĂ©moignages, Guillaume Faburel dresse un plaidoyer en faveur de la construction, dĂšs aujourd’hui, d’une sociĂ©tĂ© Ă©cologique hors des grandes villes, seul futur viable pour l’humanitĂ© et la planĂšte.

Pour en savoir plus sur Guillaume Faburel -Professeur d’Etudes urbaines Ă  l’UniversitĂ© LumiĂšre Lyon 2, enseignant Ă  Sciences Po Lyon et Ă  Paris 1 PanthĂ©on-Sorbonne (sujet d’études, publications, interventions dans les mĂ©dias
) http://triangle.ens-lyon.fr/spip.ph…

Groupe la sociale de la Fédération Anarchiste
C /o local la commune
17 rue de chĂąteaudun
35000 rennes




Source: Rennes-info.org