Au programme de cette soirée :



18 heures : lecture de l’article autour d’un verre, suivie d’échanges.

Moyen métrage (34 minutes) de Bernhard Braunstein “The benevolent dictator”.

Article « Castel, l’empire qui fait trembler l’Afrique », d’Olivier Blamangin

Excès d’alcool et de sucre, multiplication des bouteilles en plastique. Ces fléaux se répandent à grande vitesse en Afrique, pour le plus grand profit de quelques acteurs-clés du marché. Grâce à ses juteuses affaires sur le continent noir, la très discrète famille Castel a pu devenir le numéro un du vin français. Cette réussite repose sur l’obsession du secret, une parfaite maîtrise des réseaux de la « Françafrique » et une fine connaissance de la géographie des paradis fiscaux.

Film “The benevolent dictator”, de Bernhard Braustein (VO sous-titrée)

Né de parents juifs autrichiens en 1923, l’homme qui retrace sa vie dans ce documentaire, est exilé tout jeune de Vienne en Angleterre, lorsque les nazis arrivent au pouvoir. Orphelin de père, il sait alors qu’il ne reverra plus sa mère. En 1955, il entre au service colonial britannique. Aujourd’hui encore, il réside au Malawi et raconte sa vie de colon.

Bernhard Braunstein écoute, regarde cet homme dont il tire un portrait aux facettes complexes.

La caméra de Bernhard Braunstein, toute en délicatesse et en humanité, nous la connaissons depuis son film « Atelier de conversation » (« Un pur joyau ! », avait commenté une spectatrice). C’est avec la même approche qu’est abordée la vie de cet homme qui peut sembler une réussite. Mais au détriment de qui ? de quoi ?

Les Amis du Monde diplomatique 05, en partenariat avec les associations ATTAC 05 et Kheper (diplo-docus chez kheper.org).

Toutes les informations sont consultables sur : http://www.kheper.org/Chroniques-locales

Source: http://www.millebabords.org/spip.php?article32357 -