Nous vous présentons la carte des lieux de pouvoir à Lille.

http://umap.openstreetmap.fr/fr/map/lieux-de-pouvoir-a-lille_302025

Nous avons créé cette carte en réponse à celle de Paris [1], dont le mouvement des Gilets Jaunes a permis une réédition, et qui nous a fortement inspirés.

Cette carte des lieux de pouvoir est présentée avec cinq autres cartes thématiques pour faciliter la lisibilité de l’ensemble des données récoltées. Les liens conduisent à une version vivante de la carte.

Reproduction locale des élites ;

Luxe & entreprises du CAC40 ;

Partis politiques & autorité à Lille ;

La répression à Lille ;

Médias et cercles de pouvoir ;

Ce travail reste incomplet. Il est difficile d’identifier tous les acteurs du pouvoir, tant les lieux et les formes d’encadrement sont variés et nous restent cachés.

Transmettez-nous vos retours et apports à cartolille riseup.net si vous souhaitez que nous les prenions en compte. Les données sont libres mais nous réaliserons les mises à jour sur les cartes que nous publions.

Nous avons dû faire des choix et limiter l’étendue de nos recherches. C’est pourquoi les fers de lance culturels du pouvoir n’apparaissent pas sur ces cartes.

Nous invitons chaque ville à se doter d’un tel outil. Si vous avez des questions techniques sur notre démarche nous y répondrons par mail afin de vous aider.

Cette cartographie a été réalisé grâce au projet de cartographie libre OpenStreetMap [2] et à leur outil en ligne uMap [3].

Lieux de pouvoir à Lille

Cartographie des lieux de pouvoir à Lille

Contact : cartolille riseup.net

La première cartographie des lieux de pouvoir fut établie par Agnès Stienne, en 2012. Cet aperçu inédit de la ville de Paris est publié dans le numéro 122 du bimestriel Manière de voir, intitulé « Où se cachent les pouvoirs ? » Le 30 avril 2016, le site Paris Lutte Info remet à disposition cette carte tombée dans l’oubli « parce que ça peut toujours servir et donner des idées de savoir où se trouvent physiquement nos ennemis » [4].

En décembre 2018, en plein mouvement des gilets jaunes, Le Monde Diplomatique l’actualise en y juxtaposant les parcours des manifestations et la met en ligne sur son site internet [5]. La publication effraie les élites politiques ainsi que la plupart des éditorialistes dont les commentaires et les insultes étrillent ce travail, le qualifiant « d’irresponsable », l’accusant « d’inciter au lynchage » et d’être un pousse-au-crime issu de « cerveaux malades » [6]. En février 2019, Le Monde Diplo persiste et signe, et affiche la « carte qui dérange » dans son cahier central [7].

Nous avons voulu donner aux lillois et aux lilloises la même chance que celle accordée aux parisiens et parisiennes : l’opportunité de savoir où sont cachés les lieux de pouvoir à Lille. Sièges des entreprises du CAC 40, permanences des partis politiques, grandes écoles au service de la reproduction sociale des élites, espaces de luxe et de vie bourgeoise, institutions répressives, représentations étatiques, leur existence et leur présence doivent être connues et rendues publiques.

Comme l’écrivait Agnès Stienne en 2012 dans l’introduction de ses travaux : « Ce n’est pas la nature, mais leur naissance, leurs réseaux et leur patrimoine qui ont placé les dominants aux postes les plus éminents des institutions qui structurent nos sociétés. Banques, organisations internationales, écoles des élites, ces lieux de pouvoir ont un nom et une adresse. » Vous pouvez désormais leur envoyer vos doléances ou vous rendre directement sur place.