* « Y’a bon la Gaule » ou comment « inverser les valeurs » durant le carnaval de Dunkerque

Chers messieurs et chères mesdames de l’Association Les Noirs, chers carnavaleux et chères carnavaleuses de Dunkerque et de notre douce France,

Comme chacun sait, vous avez de l’humour à revendre et vous êtes des hommes et des femmes courageux et cultivés. Une certaine « Brigade antinégrophobie » a eu l’audace de vous expliquer que représenter des Franco-Européens, arborant des pagnes et des lances, et grimés avec du cirage noir, était de fort mauvais goût et pouvait laisser penser que l’Afrique était un repaire de cannibales. Quelle idée biscornue ! Cette brigade a même eu le culot de comparer le racisme institutionnel (qu’elle estime inconscient chez vous) au virus du sida qui fait des ravages invisibles et se propage sans que personne ne s’en rende compte – ce qui montre son peu de délicatesse vis-à-vis des personnes victimes de cette maladie, vous en conviendrez certainement. Je suis sûr que vous êtes tous et toutes pleinement engagés dans la lutte contre toutes les formes de discrimination. Je suis donc persuadé que vous n’allez pas baisser les bras et vous laisser intimider et abandonner toute envie de rire de tout…

Comme le dit le journal « La Voix du Nord », créé au départ par des résistants gaullistes, vous vous êtes sentis insultés. Je sais que votre subtilité n’a pas d’égal et me permets donc de vous soumettre quelques thèmes que vous pourriez illustrer avec votre talent incomparable afin d’« inverser les valeurs », comme le dit un brillantissime carnavaleux dunkerquois cité par votre génial journal local :

- Le massacre de la Saint Barthélémy : ce jour-là les catholiques français se sont amusés à jouer à cache-cache avec les protestants et c’est le fruit de la mauvaise volonté des seconds si quelques milliers de catholiques ont fini égorgés, empalés, violés, brûlés vif ou jetés dans la Seine et dans d’autres fleuves. Il est temps de dépassionner ce fait divers insignifiant, monté en épingle par quelques parpaillots revanchards : vous pourriez vous grimer en protestants et en catholiques (demandez conseil aux Eglises concernées elles vous aideront certainement à imaginer des costumes d’époque et les accessoires appropriés), vous asperger de sauce tomate et nous en aurions fini avec cette culpabilisation des guerres de religion qui nous empêche de rire de tout…

- Comme vous le savez, on surnomme Jeanne d’Arc la « pucelle d’Orléans ». Pourquoi ne pas la jucher sur un cheval avec un joli drapeau décoré de fleurs de lys et un haut transparent mettant en valeur sa poitrine dénudée ? On pourrait l’entourer d’une cohorte d’hommes lascifs et amateurs du bon vin français non ? Et pourquoi pas une petite séance de pelotage collectif de cette sainte pour illustrer notre fameuse « galanterie française » à la renommée internationale – comme l’ont montré quelques hommes politiques que je ne citerai pas ? Ce serait vraiment super drôle de se moquer de Jeanne d’Arc, ce mythe national vénéré par tous les partis politiques, du Parti communiste au Front national en passant par les Républicains et la République en marche !

- Puisqu’on est sur le thème de la virginité pourquoi nous arrêter là ? Vous pourriez aussi représenter la Vierge Marie avec un charpentier Joseph arborant une énorme paire de cornes, et un Dieu barbu et rigolard affublé de son copain le Saint Esprit ? Vous montreriez votre indépendance d’esprit vis-à-vis des ronchons de la Manif pour tous !

- La Résistance est l’objet d’un tabou. Il est temps d’ « inverser les valeurs » comme le déclare hardiment une personne interviewée par « La Voix du Nord » ! Pourquoi ne pas représenter un concert de hard core, avec des Miliciens de Vichy portant un beau béret noir et des résistants en tenue de punks ou de skinheads que l’on ferait sauter en l’air – sans leur faire de mal bien sûr, il faut respecter quand même la vérité historique ? Cela permettrait de dépoussiérer cette histoire de la Collaboration que l’on nous dépeint toujours sous un jour sinistre et la légende noire qui entoure Vichy, Laval et Pétain, non ?

- Imaginez quelle partie de rigolade si vous représentiez un général français monté sur un char, entouré de soldats auvergnats, bretons, berrichons ou corses, maniant des « gégènes », cet instrument ingénieux servant à rendre plus loquaces les indépendantistes algériens et à leur permette de mieux raconter des blagues de leur pays ensoleillé dont nous avons de si beaux souvenirs. Souvenirs partagés bien sûr. On pourrait aussi faire une parodie du massacre de Sétif avec des avions français qui lanceraient des imitations de bombes chargées de bière ou d’un mélange à base de jaune d’œuf et de boules puantes. Quelle poilade en perspective ! Il faut dédramatiser la colonisation et quelques incidents montés en épingle par une poignée d’aigris.

- Vous pourriez aussi montrer des ouvriers portugais du bâtiment sur un échafaudage et qui seraient de grosses feignasses…. Ce serait une bonne idée non ? Certes, elle a déjà été prise par Dieudonné mais vous pourriez lui payer des droits d’auteur, il sait y faire lui avec l’humour tous azimuts. Cet antisémite (il faut respecter la liberté d’expression n’est-ce pas ?), persécuté par des personnes dénuées d’humour, pourrait certainement vous enseigner comment tourner n’importe quoi en dérision : du génocide arménien à celui des Tutsi au Rwanda (ce dernier avec la complicité des autorités françaises), ce ne sont pas les sujets qui manquent pour animer votre carnaval et lui donner des couleurs inédites ! Vous montreriez que vous n’avez aucune inhibition.

- Puisque vous aimez la rigolade, vous pourriez aussi représenter des prêtres pédophiles en train d’enseigner les vertus du catéchisme à des enfants, non ? Ou pourquoi pas un tableau vivant ou un happening sur le procès d’Outreau ? Cela montrerait à quel point vous avez l’esprit large, à quel point vous êtes prêts à vous moquer de tout et de tous, non ?

– On dramatise beaucoup la situation des personnes âgées dans les maisons de retraite. Les vieux ont besoin de rigoler et les jeunes aussi, bien sûr, car après tout ce sera bientôt leur tour de goûter aux joies de l’incontinence, des « troubles cognitifs » et de la maladie d’Alzheimer. Pourquoi ne pas représenter un EHPAD en pleine folie avec des vieillards et vieillardes lubriques en chaise roulante et de jeunes infirmières (et infirmiers, respectons la parité) en tenue sexy et maniant le fouet ou la matraque ? Je ne doute pas que votre bon goût et votre humour décapant trouveront certainement là un sujet qui les inspirera….

- Enfin, vous pourriez aussi représenter le pape François, quand il était « principal » de l’ordre des jésuites en Argentine, en train de festoyer avec des officiers sous la dictature qui a fait « disparaître » au moins 10 000 personnes…. que l’on verrait réapparaître comme dans un spectacle de magie dans d’énormes malles. Ce serait une super idée !

Ces propositions vous semblent insultantes pour la France, l’Eglise catholique, l’ordre des jésuites, la papauté, l’armée française, les enfants, les femmes, les personnes âgées, et l’éternelle mission civilisatrice du pays des droits de l’homme ? Mesdames et messieurs les carnavaleux de Dunkerque, ne soyez pas victimes du « politiquement correct » et de ceux qui veulent nous empêcher de rire de tout ! Soyez courageux, montrez que vous êtes prêts à vous attaquer à tous les mythes et à toutes les autorités… « Inversez les valeurs » comme vous y incite votre journal bien-aimé et si lucide « La Voix du Nord » !

Y.C., Ni patrie ni frontières, 12/2/2018

Source: http://mondialisme.org/spip.php?article2673 -