Avril 29, 2021
Par Sans Nom
169 visites

Isolé pour Covid, un détenu s’évade de la prison de
Carcassonne

France bleu/Midi Libre, 28 avril 2021 (extrait)

Un prisonnier de 22 ans a profité des règles sanitaires pour s’enfuir. Isolé dans une cellule, en tant que cas contact, le jeune homme a réussi à desceller un barreau [au milieu de la nuit], avant de se faufiler sur les toits, pour passer ensuite le mur d’enceinte. Ce détenu de 22 ans était incarcéré pour des faits de vols avec effraction.

Pour le syndicat Ufap Unsa justice et son secrétaire Pierre Journet, « c’est l’exploitation d’une série de failles structurelles, amplifiées par la crise du Covid, qui ont permis à un des pensionnaires de s’évader de la maison d’arrêt de Carcassonne. Ce détenu a profité des règles sanitaires mises en place pour combattre la propagation du virus »

La gendarmerie et la police ont été alertées sitôt l’évasion découverte, et une enquête a été activement menée. Dans le courant de l’après-midi, le fugitif a été retrouvé, à Carcassonne, chez une amie chez qui il s’était réfugié. Il a ensuite été placé en garde à vue, et pourrait être jugé avant la fin de la semaine, en comparution directe, pour cette brève escapade.

C’est la deuxième fois en quelques jours qu’une telle évasion se produit en Occitanie. Dans la nuit du 14 au 15 avril, à la maison d’arrêt de Seysses, près de Toulouse, un détenu qui se trouvait dans le secteur des courtes peines, au premier étage de l’un des bâtiments, a réussi à desceller un barreau de sa cellule en se servant du pied en métal de son lit. Il a ensuite réussi à sauter dans la cour, puis à franchir le grillage. Une alarme s’est bien déclenchée, mais le surveillant en poste avait cru à une fausse alerte, les dispositifs sonnant visiblement très régulièrement sans raison. À notre connaissance, le fugitif n’a pas été rattrapé.




Source: Sansnom.noblogs.org