Juillet 17, 2022
Par Contre Attaque
300 visites

Show must go on


Ces prochains jours, le thermomètre dépassera les 40°C sur la moitié du pays. Des températures caniculaires accompagnée d’une sécheresse extrême qui mettent les êtres vivants à rude épreuve.

Dans le même temps, le Tour de France de cyclisme a lieu comme tous les ans. Et si la traversée du pays à vélo est déjà un exploit sportif, elle devient surhumaine par une chaleur pareille. Un effort physique intense au-delà de 35°C est dangereux pour le corps humain. Patienter en plein cagnard comme le font des milliers de spectateurs du tour aussi.

L’asphalte des routes aussi est touché. Les organisateurs en sont réduits à arroser abondamment la chaussée avant le passage des coureurs. Le «Monsieur route» de la Grande Boucle parle d’un stock de 10.000 litres d’eau utilisée pour «rafraichir» le sol. Une télévision allemande a montré une citerne d’eau versant un filet sur la largeur de la chaussée pour la faire redescendre en température.

En effet, par cette chaleur, le bitume «transpire», c’est-à-dire qu’il commence à fondre. Cela donne des plaques noires et collantes que l’on peut voir lorsqu’il fait trop chaud. Pour les coureurs, cela peut créer des adhérences et même être dangereux.

«À certains endroits l’asphalte va commencer à fondre, vous imaginez comment cela peut finir?» s’est exclamé le «Monsieur Route» du Tour. En juin, le sol a déjà été mesuré à 70°C à Carcassone, ville d’arrivée et de départ ce dimanche et mardi. Le record du Tour, mesuré à 63°C en 2010 est donc déjà pulvérisé.

Même les pompiers vont intervenir pour «brumiser» à certains endroits afin de tiédir le peloton. Le changement climatique devrait inviter à réinventer nos pratiques et nos loisirs. Pourtant, nos décideurs semblent faire comme si de rien n’était. Pédaler à toute vitesse par 40°C ne pose pas de questions tant qu’on peut verser des milliers de litres d’eau pour refroidir le sol et les coureurs. Dévaster la nature avec du béton, pas de problème tant qu’on peut “compenser” par des lacs ou des forêts artificielles. Au Qatar, les stades et même certaines rues sont climatisées pour les prochains grands événements sportifs.

Plutôt que ralentir ou de bifurquer, continuer de foncer dans le mur jusqu’au bout. Show must go on !


Une source : https://rmcsport.bfmtv.com/cyclisme/tour-de-france/tour-de-france-face-a-la-canicule-des-routes-abondamment-arrosees-d-eau_AV-202207160242.html

#advgb-cols-cd333e54-f39e-45f4-a995-5f40d1c6fa65{}@media screen and (max-width: 1023px) {#advgb-cols-cd333e54-f39e-45f4-a995-5f40d1c6fa65{}}@media screen and (max-width: 767px) {#advgb-cols-cd333e54-f39e-45f4-a995-5f40d1c6fa65{}}#advgb-col-aa3a1363-6b8f-4e90-8f74-5ddff4958daa>.advgb-column-inner{padding-top:0px;}#advgb-col-aa3a1363-6b8f-4e90-8f74-5ddff4958daa{width: 0%;}@media screen and (max-width: 1023px) {#advgb-col-aa3a1363-6b8f-4e90-8f74-5ddff4958daa>.advgb-column-inner{}}@media screen and (max-width: 767px) {#advgb-col-aa3a1363-6b8f-4e90-8f74-5ddff4958daa>.advgb-column-inner{}}#advgb-col-c71ed8a9-1dde-491f-9d1c-90c460ecf078>.advgb-column-inner{text-align:center;}#advgb-col-c71ed8a9-1dde-491f-9d1c-90c460ecf078{width: 0%;}@media screen and (max-width: 1023px) {#advgb-col-c71ed8a9-1dde-491f-9d1c-90c460ecf078>.advgb-column-inner{}}@media screen and (max-width: 767px) {#advgb-col-c71ed8a9-1dde-491f-9d1c-90c460ecf078>.advgb-column-inner{text-align:center;margin-left:50px;}}




Source: Contre-attaque.net