323 visites


Plusieurs familles solidaires et associations bĂ©nĂ©voles pallient aux manquements de l’État dans la prise en charge des rĂ©fugié·e·s. Sans cette solidaritĂ© il y aurait de nombreux·ses jeunes et familles Ă  la rue (3 degrĂ©s dehors la nuit en ce moment).

L’administration française et plus particuliĂšrement tarnaise rendent le parcours de la lĂ©galisation de plus en plus compliquĂ©, frĂŽlent l’illĂ©galitĂ© et sabotent le travail des associations. 

  • Pour dĂ©noncer la violence des actions de la PrĂ©fecture du Tarn, du DĂ©partement, du DDAEOMI (Dispositif DĂ©partemental d’Accueil, d’Évaluation et d’Orientation des Mineurs IsolĂ©s), de l’ASE (Aide Sociale Ă  l’Enfance) et de la DIRECCTE (Direction RĂ©gionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi)
  • Pour faire reconnaĂźtre le droit Ă  l’éducation, au logement, Ă  la santĂ© et prĂ©server la dignitĂ© humaine
  • Pour rendre visible la prĂ©caritĂ© de la situation induite par les mesures et les nĂ©gligences de l’État 

REJOIGNEZ NOUS LE 30 DÉCEMBRE À ALBI, PLACE DU VIGAN À 14h

Ramenez vos tentes, vos instruments et votre Ă©nergie…

Prises de parole, Ă©changes, organisation d’actions futures, soutien, informations, … un joli programme nous attend ! 

Solidairement votre !




Source: Iaata.info