Mai 30, 2016
Par Nouvelle Turquie
212 visites


dihaLe régime dictatorial du président Erdogan élargie toujours plus son pouvoir. La liberté d’expression est punie d’emprisonnement ferme avant même d’être jugé. Dans ce contexte, des personnalités tentent d’utiliser leur statut privilégié pour lancer une campagne de soutien aux journalistes de l’agence de presse DIHA particulièrement touchée par la répression.

Centre d’Information : En soutien aux journalistes de l’agence de presse DIHA (Dicle Haber Ajansi) emprisonnés une campagne de pétition a été lancée à l’initiative d’intellectuels, de journalistes, d’artistes, d’académiciens et d’écrivains, parmi lesquelles des personnalités tel Gencay Gürsoy, Akın Birdal, Fikret Başkaya, Hasan Cemal, Ragıp Zarakolu et Ferhat Tunç.

Rappelant que 13 journalistes de l’agence DIHA étaient emprisonnés, et demandant leur libération immédiate, dans la déclaration il est dit : « Ce n’est pas que la Turquie, c’est le Monde entier qui est au courant. Toutes les personnes qui travaillent pour la presse libre sont les cibles du régime d’Erdoğan. La volonté étant de conditionner les informations fournies par les médias en fonction de ce que le régime valide ».

Précisant que les journalistes de l’agence de presse DIHA emprisonnés sont actuellement poursuivis pour « propagande pour une organisation », la pétition demande leur libération immédiate.

Voici le lien internet de la campagne de pétition :
https://www.change.org/p/kamuoyu-diha-muhabirleri-serbest-b%C4%B1rak%C4%B1ls%C4%B1n

Traduit de : http://www.ozgurgelecek.org/guncel-haberler/20569-tutuklu-dha-muhabirleri-icin-kampanya.html




Source: