Janvier 18, 2022
Par Sans Nom
151 visites
Panne de fibre : un incident et du vandalisme
Ouest France, 18 janvier 2022

Que s’est-il passé dans la nuit de jeudi à vendredi ? Dans le département du Calvados, nombreux sont les clients fibre qui se plaignent de « coupures », de « débit excessivement lent », voire de « panne globale d’Internet, téléphone et télé » depuis vendredi matin. Cela concerne des quartiers ou des communes entières dans tout le département, de Bayeux au pays d’Honfleur, d’Ouistreham au bocage virois. Mais aussi tous les opérateurs : les gros, comme Orange, Bouygues, SFR, Free, et les plus petits comme Coriolis ou Kiwi Fibre optique.

Certains opérateurs contactés hésitent à aborder la question, craignant de « donner de mauvaises idées à d’autres ».
 A minima, une dizaine d’armoires de fibre optique ont été forcées et sabotées, depuis jeudi soir, dans un axe allant de Lisieux à Caen. Bouygues explique qu’il y a eu « des interventions pour changer des jarretières qui se trouvent dans des boîtes techniques ». Orange annonce avoir déposé plainte pour actes de vandalisme sur ses réseaux. « La première chose à faire est de signaler la panne à son fournisseur d’accès à Internet », rappelle-t-on chez Orange.
Les gendarmes du Calvados confirment qu’une enquête a été ouverte. Pour l’heure, ils n’ont eux-mêmes dressé que quatre constats : des poignées en plastique d’armoires forcées et cassées à Dozulé et Hotot-en-Auge. Plus grave à Vimont et Argences, toujours entre Lisieux et Caen : des armoires ont été ouvertes, et les câbles d’Orange et de Bouygues ont été découpés, mais pas ceux de SFR et de Free.


Y a-t-il eu des précédents dans le Calvados ?

Tout récemment, oui : dans le bocage virois. Le 29 décembre 2021, un câble de fibre a été découvert sectionné, en bordure de la route Vire-Granville, à Noues-de-Sienne. « Cet acte de vandalisme purement gratuit a des répercussions graves pour les abonnés qui sont en télétravail, qui ont des démarches administratives, médicales ou professionnelles à effectuer », témoignait il y a quelques jours le maire dans nos colonnes.

Pourquoi tous les opérateurs sont-ils touchés ?

Parce qu’ils partagent les réseaux
. Les opérateurs renvoient donc sur Altitude infra, récent acquéreur des réseaux de Covage, qui assure l’exploitation et la commercialisation du réseau Fibre Calvados-Normandie à destination des opérateurs de services.
« Il y a eu un problème sur le cœur de réseau, qui s’est déclaré samedi, vers 19 h, explique-t-on chez Altitude infra. Les services ont été rétablis lundi après-midi, à 16 h 45. La prise en charge a donc été très rapide. Différents impacts ont été constatés, allant de dégradations à des coupures de service. Nous allons analyser ce qui s’est passé et mettre en place une surveillance accrue de la zone. »
Altitude infra évoque aussi « des actes de vandalisme » qui ont eu lieu en fin de semaine dernière dans le Calvados. « Ça peut impacter un seul opérateur ou plusieurs. Ces actes sont une vraie problématique pour nous. »



Source: Sansnom.noblogs.org