Octobre 13, 2021
Par Sans Nom
215 visites


Calais : plus d’une vingtaine de pneus crevés devant
le commissariat et la mairie
La Voix du Nord, 13 octobre 2021

Peu avant 9 heures hier, quelques passants se promenant rue des Maréchaux à Calais-Nord ont été interloqués. Chaque nuit, une quinzaine de véhicules sont stationnés le long du collège Jean-Macé, qui fait face au commissariat. Une majorité de ces voitures, sérigraphiées et banalisées, ont eu un pneu crevé. À chaque fois, le ou les auteurs de ces faits ont visé un pneu par véhicule. Douze pneus touchés et donc, douze véhicules immobilisés. De quoi perturber les services de l’hôtel de police durant la matinée, le temps de monter les roues de secours. La rue des Maréchaux, tout comme le reste des abords du commissariat, est surveillée par des caméras de surveillance.Toujours dans la nuit de lundi à hier, sept voitures ont été visées sur le parvis de la mairie. « Parmi ces véhicules, l’un d’eux appartient à la police municipale et aux agents de surveillance de la voie publique (ASVP), précise Philippe Mignonet, adjoint chargé de la sécurité à la mairie de Calais. Une femme habitant près de l’hôtel de ville a eu ses quatre pneus touchés. » Là encore, les images de vidéosurveillance de la zone devraient être exploitées.

« Un individu a été interpellé à 2h25, indique le commissariat. Les pneus sont progressivement remplacés grâce à l’atelier du ministère de l’Intérieur situé à Coquelles. » L’homme, issu de la population migrante, selon le parquet de Boulogne-sur-Mer, « a été placé en garde à vue pour ces faits après avoir été trouvé porteur du couteau qui semble avoir été utilisé pour crever les pneus des véhicules. Il refuse pour l’instant de s’exprimer et refuse de décliner son identité. » Il est soupçonné d’autres crevaisons.



Source: Sansnom.noblogs.org