reçu par mail / vendredi 31 juillet 2020

Hier soir, nous avons rendu visite au maire de Caen à son domicile, au 20 rue Pasteur. Constatant son absence, nous avons laissé trace de notre passage sur la porte de sa demeure.

Par ce geste, nous contestons la politique sécuritaire et néo-libérale menée par le maire, depuis plusieurs années.
Nous ne voulons pas d’une ville organisée pour la consommation et pensée comme un centre commercial géant.

L’action du maire s’est concentrée depuis plusieurs années sur la construction de nouveaux centres commerciaux, l’installation d’un nombre incroyable d’écrans publicitaires, la densification du réseau de vidéosurveillance, le développement des dispositifs anti-SDF et le renforcement des politiques anti-pauvres de manière générale. C’est de la merde.

Et ce n’est évidemment pas par les urnes qu’on y changera quelque chose. En plus, on rappelle à Joël qu’il a été élu par à peine un cinquième des électeur-trice-s.
A nous de réagir. Détruisons leurs pubs, leurs caméras, leurs magasins.
Réapproprions-nous l’espace public.

A la prochaine !

Collectif Abstentionniste de Libération de la Ville Aliénée (CALVA)


Article publié le 09 Août 2020 sur Attaque.noblogs.org