Mai 22, 2016
Par Le Monde Libertaire
242 visites


par pat de botul le 22 mai 2016

Ça coince en Grèce, en Espagne et au Portugal

La stratégie d’Alexis Tsipras – faire le gros dos et obtenir un allégement significatif de la dette – semble mal engagée. Ses créanciers européens veulent imposer à la Grèce un mécanisme automatique d’austérité perpétuelle. Le Portugal, où la gauche gouverne, et l’Espagne, où elle est proche du pouvoir, sont également dans le collimateur de la Commission pour déficits jugés excessifs. Avec en arrière plan, une montée inquiétante de l’extrême droite.

Réagir à cet article

Écrire un commentaire …




Source: