Novembre 12, 2020
Par infokiosques
236 visites


A (RE)LIRE CES TEMPS-CI



Postface Ă  l’édition castillane de “C’est de la racaille ? Eh bien, j’en suis !”

C’est de la racaille ? Eh bien, j’en suis !, sorti eu pritemps 2006, est un livre traitant des Ă©meutes qui ont eu lieu en France en octobre-novembre 2005.

L’auteur, Alessi Dell’Umbria, n’est ni sociologue ni journaliste. Son livre, aux
propos incisifs, replace les Ă©vĂ©nements de l’automne 2005 dans le contexte
d’une dĂ©sintĂ©gration sociale et d’un renforcement de l’Etat-LĂ©viathan. Il met
également en évidence ce qui a fait la force de cette révolte quand des
centaines de groupes se sont organisĂ©s pour s’affronter avec l’Etat. Sans
mot d’ordre, mais en frappant juste ; sans dĂ©lĂ©gation ni organe de liaison,
mais communiquant entre eux Ă  travers leurs actes ; une partie de la
jeunesse pauvre du pays s’est identifiĂ©e Ă  un sort commun et a fait preuve
de solidarité loin de toute prose idéologique.

Sans discours moralisant ou victimisant, l’auteur s’adresse d’égal Ă  Ă©gal aux
révoltés des banlieues pauvres.

Dans le texte prĂ©sentĂ© ici, issu d’une postface rĂ©digĂ©e pour l’édition castillane de C’est de la racaille ? Eh bien, j’en suis !, il revient de maniĂšre auto-critique sur son livre et en profite pour dĂ©velopper quelques points.

auteur-e :

Alessi Dell’Umbria

publié le 19 avril 2010

formats :

(HTML)
 


(PDF,548.6 ko)
 


(PDF,1.6 Mo)
 




Source: Infokiosques.net