Août 25, 2016
Par Indymedia Bruxsel
293 visites


La scène se déroule ce mardi 23 août sur la plage de Nice. Une femme est verbalisée par la police pour un simple port de voile. Elle engage une discussion avec un policier qui rapporte les consignes émises dans un arrêté municipal en vigueur depuis le 19 août dernier.

Alors qu’une dizaine de communes françaises ont interdit le burkini sur les plages et que le Conseil d’État va examiner la question ce jeudi 25 août, le tribunal administratif de Nice a validé l’interdiction des tenues de bain islamiques pour éviter des troubles à l’ordre public.

A l’issue d’une réunion sollicitée “en urgence” par le Conseil français du culte musulman (CFCM) mercredi 24 août, Bernard Cazeneuve a estimé que les arrêtés anti-burkini ne devaient pas conduire à des “stigmatisations” ou à dresser les Français “les uns contre les autres”, insistant sur une “fermeté absolue sur la laïcité”.





Source: