Février 22, 2018
Par Squat.net
53 visites


Une quinzaine de camions de Gendarmes Mobiles sont dès le petit matin entrés dans le bois par les vigies sud-est et nord. Plusieurs arrestations sont en cours.

Nous lançons d’ores et déjà un appel à converger vers Bure pour ceux et celles qui le peuvent, et à se rassembler à 18h devant les préfectures. Nous pensons qu’ils pourront bloquer les routes alentours profitant de la venue du secrétaire d’État Sébastien Lecornu dans les mairies de Bure et Mandres dans la journée.

Plus d’infos à venir.
Fil info sur vmc.camp.

ACTUALISATION / OPÉRATION D’EXPULSION DU BOIS LEJUC

L’expulsion du bois se poursuit.

À la barricade nord : a priori la moitié des personnes à la barricade nord auraient été interpellées, 4 dont on n’a pas de nouvelles et le reste aurait pu repartir avec vérification d’identité.

La totalité des gens présents à la vigie sud-est également. Il n’y a pour l’instant pas de nouvelles de la vigie sud. Une partie des personnes a pu se replier en sécurité.

Plusieurs personnes résistent actuellement dans les arbres, une vingtaine de flics tout en bas.

Sur le chemin du Chauffour, une dizaine de personnes est encerclée.

À 8h15, camions militaires et bulldozers ont commencé à rentrer par la vigie sud pour détruire les installations.

À 8H30, le site vmc.camp inaccessible. Nous travaillons dessus et vous tiendrons au courant par tous les réseaux d’informations. Relai sur manif-est.info en attendant.

RÉSISTER

L’Etat a clairement choisi d’adresser un signal très fort partout en France et ailleurs pour démultiplier la résistance, en choisissant le passage en force. Alors que la trêve hivernale n’est pas terminée. Alors que l’Andra ne pourra pas commencer les travaux dans le bois du fait de la période de nidification à partir du 15 mars. Alors qu’un sac de noeuds de recours juridiques et administratifs ligote encore l’éboueur de l’atome: recours administratif contre la propriété de l’Andra suite à l’échange municipal du bois du 18 mai 2017 ; nécessité d’évaluation environnementale prescrite par l’Autorité Environnementale en octobre 2017, etc. L’Agence ne peut pas commencer ses travaux préparatoires comme ça. L’Etat répond par une opération d’expulsion surprise, avec un gros dispositif, avec une propagande médiatique savamment huilée sur tous les fronts dès le petit matin.

Le 20 septembre, lors de la perquisition sur les différents lieux de vie à Bure, des dizaines de rassemblements avaient fleuri partout en France, et des comités de lutte s’étaient créés dans la foulée. Nous devons maintenant continuer de nous organiser sur place et partout en France. Plus que jamais, Bure doit être partout, faire partie de nous, nous devons être des milliers maintenant à nous lever contre l’horreur nucléaire et l’atomisation qu’ils nous préparent, et réagir.

APPEL À S’ORGANISER POUR DES RASSEMBLEMENT PARTOUT EN FRANCE À 18H.
APPEL À CRÉER MASSIVEMENT DES COMITÉS DE LUTTE PARTOUT.
APPEL À CONVERGER À BURE POUR CELLES ET CEUX QUI PEUVENT.

À Bar-le-Duc à 18h, rendez-vous devant la Préfecture.

Merci d’envoyer les infos à burepartout at riseup.net et sauvonslaforet at riseup.net pour coordonner l’organisation de la résistance, informer sur l’organisation des rassemblements ! Plus d’infos bientôt !

Suivi sur vmc.camp (crashé pour l’instant) / burestop.eu / et surtout : manif-est.info.

On ne nous atomisera jamais ! Que Bure vive partout !

Tél presse : 07 53 54 07 31

À FAIRE TOURNER MASSIVEMENT !




Source: