Septembre 21, 2017
Par Le Monde Libertaire
159 visites


Une centaine de gendarmes ont perquisitionné la Maison de résistance à Bure (Meuse) et le terrain de la gare de Luméville, ainsi qu’un domicile situé à Commercy. Ces lieux sont habités par des personnes opposées au projet d’enfouissement de déchets nucléaires à Bure. Michel Labat, habitant de Mandres, se dit révolté : “C’est incroyable, autant de flics partout. Aujourd’hui, il n’y a plus d’opposition : dès qu’on fait quelque chose, on nous envoie les gendarmes. Et pui




Source: