Janvier 25, 2017
Par Renversé (Suisse Romande)
19 visites


À Bure, tout s’accélère. Les occupant.e.s du bois Lejuc sont convoqué.e.s au tribunal le 25 janvier. La menace d’expulsion est imminente. L’Andra projette de défricher sept hectares supplémentaires de forêt pour commencer ses travaux de forage. À nous de l’en empêcher !

Une bataille décisive va se jouer jusqu’à mi-mars, date à laquelle la nidification empêcherait, selon le code de l’environnement, toute déforestation. Notre détermination est essentielle comme l’a prouvé la mobilisation de cet été, mais l’issue du bras de fer reste incertaine.

Nous invitons tout.e.s nos ami.e.s à venir nous rejoindre dès maintenant pour renforcer l’occupation, grimper dans les arbres, participer aux chantiers en cours et construire des barricades. Pour se préparer à l’expulsion, des journées d’autoformation sont prévues les dimanche 22, 29 janvier et 5 février.

Nous appelons ensuite à une semaine d’actions du 14 au 18 février. Le 14 à Bure, nous ouvrons le bal en « déclarant notre flamme » à l’Andra ! Agissons partout ailleurs le reste de la semaine : soyons transis, passionnels et fougueux !

Le 18 février, qu’ils nous expulsent ou pas, on vous accueille pour marcher ensemble sur le bois. Cette journée doit être une démonstration de force pour que jamais il n’y ait de poubelle nucléaire.

Gardez vos déchets, on garde la forêt !

ANDRA DEGAGE, RESISTANCE ET AFFOUAGE !


En cas d’expulsion, l’alerte sera donnée sur vmc.camp, twitter les Ziradiés, FB Bure à Cuire. Nous avons de quoi vous héberger, prenez des vêtements chauds, des couvertures et n’oubliez pas les chaussettes de montagne !

Lu sur VMC-CAMP




Source: