Mai 3, 2021
Par Lundi matin
401 visites


Les 1er, 2 et 3 juin au Tribunal de Bar-le-Duc se tiendra le procès des sept « malfaiteurs » de la lutte à Bure. Des ami.e.s luttant contre le projet de méga-poubelle atomique Cigéo, ont été privé.e.s de leur liberté de circuler et empêché.e.s de se parler pendant de longues années. Cette procédure a constitué une peine et a tenté de paralyser tout un mouvement de résistance. Ce qu’on musèle chez ces personnes, c’est leur engagement antinucléaire, leurs convictions et leur liberté d’expression.

Nous sommes toutes des malfaiteurs !

Il n’y a toujours aucun déchet nucléaire à Bure. Pour autant, nous sommes à un moment charnière car Cigéo pourrait bientôt être reconnu d’utilité publique : expropriations, défrichement du Bois Lejuc et premiers chantiers pourraient voir le jour d’ici 2022. Nous ne nous laisserons pas faire.

Ce « procès des malfaiteurs » sera surtout le procès de CIGEO et du nucléaire.

Il est temps de dénoncer l’association de malfaiteurs comme outil de criminalisation de nos luttes. Cet outil juridique, issu des lois dites « scélérates » et de l’antiterrorisme, est utilisé pour tenter de paralyser toutes les formes d’auto-organisation partout en France et ailleurs : contre des Gilets Jaunes, des personnes des quartiers populaires, des antifascistes, des écologistes…

Leur justice en carton-pâte ne nous fait pas peur : le 1er, 2 et 3 juin, réunissons-nous à Bar-le-Duc devant le tribunal. Soyons nombreux.ses à affirmer notre opposition au nucléaire, à soutenir nos ami.e.s, à célébrer toutes nos luttes et à dénoncer cette instruction.

C’est le moment d’enterrer CIGEO !

RDV le 1er juin à partir de 9h à Bar-le-Duc sur la place Saint-Pierre

Tous les jours du procès : rassemblement devant le tribunal

Mardi 1er juin 14h : cortège festif !

Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, nous invitons chacun.e à prendre les mesures adéquates. Gel et masques seront à disposition en quantités suffisantes.

Faites tourner l’info, svp, le délai est très court pour mobiliser : parlez-en autour de vous !

Plus d’infos sur l’association de malfaiteurs sur le blog : « Nous sommes tous des malfaiteurs »

Et un historique complet de l’affaire ICI

INFOS PRATIQUES ET PRÉ-PROGRAMME : ICI

APPEL A DONS POUR LE SOUTIEN ANTIREP :
Cliquez ICI

AFFICHES ET TRACTS à télécharger :

Affiche A3
Tract A5 couleur
Tract A5 noir & blanc

Si il ne vous est pas possible d’imprimer, nous pouvons le faire pour vous : envoyez un mail à [email protected] en indiquant ce que vous souhaitez, en combien d’exemplaire, et pour quelle adresse !

CONTACTS :
Mail : [email protected]
Blog : https://noussommestousdesmalfaiteurs.noblogs.org/
FB : @bureacuire2
TW : @BureaCuire
Newsletter : pour vous inscrire, écrivez à : noussommestousdesmalfaiteurs-subscribe (at) lists.riseup.net


Lettre ouverte à toi qui partage des souvenirs avec Bure

En 1995 tu as frémi en battant le pavé à Bar-le-Duc avec des milliers de meusiens manifestant rageusement contre le projet de laboratoire à Bure,

En 2002 tu as planté ta tente avec des centaines d’autres dans un vaste campement devant le laboratoire en construction,

En 2005 tu as cloué, martelé, sué sur le chantier de rénovation de la maison de résistance, posant les premières pierres d’un foyer qui deviendra la maison de lutte et de coeur de milliers de passager.e.s depuis lors,

En 2010 tu as ri, chanté, fêté au petit Festival contre la Grande Poubelle, accueilli par feu notre ami le maire d’alors, Jean-Pierre Rémélé, opposant inflexible jusqu’à son dernier souffle

En 2013 tu as hué, chahuté et tempêté jusqu’à faire résonner longtemps les oreilles les membres de la commission de débat public, obligés de plier bagage à chacune de leurs étapes,

À l’été 2015 tu as fait des rencontres, découvert Bure, échangé mille idées, marché aux flambeaux vers le laboratoire de l’Andra, été réveillé au son des feux d’artifices, été bouleversé des débats lors du campement anti-autoritaire et antinucléaire VMC et lors du rassemblement des 100 000 pas

Au printemps 2016 tu as planté des patates avec 300 bêcheurs dans les champs dérobés à l’Andra, dans une ambiance familiale et chaleureuse,

À l’été 2016 tu as chassé l’Andra du Bois Lejuc qu’il tentait de défricher, tu l’as occupé autour des feux et sous les étoiles, tu en as été expulsé brutalement, tu l’as réoccupé euphoriquement puis renversé son mur d’enceinte sous le coup de centaines de masses exultantes, dansé nu sur « Freed from desire » sur ses ruines, et investi ses frondaisons et ses sous-bois de folles cabanes dans les mois suivant,



Au printemps 2017
tu as marché sur l’Andra à des centaines et renversé ses grilles d’enceinte, porté par le chant vibrant du Pieu : « Et si tu tires à mes côtés, c’est sûr, qu’il tombe, tombe, tombe, et nous aurons la liberté … »,

À l’été 2017 tu as festoyé et été ému des couleurs chatoyantes du festival des Bure’lesques puis tu as enragé, bataillé, été blessé, été bouleversé, quelques jours après, sous le feu nourri des grenades et les volutes lacrymogènes,

À l’automne 2017 tu as frémi d’indignation et de colère lorsque la maison de résistance et plusieurs domiciles d’opposant.e.s ont été enfoncés par les coups de buttoir de centaines de gendarmes. Tu as créé ou rejoint un comité, organisé des bals des malfaiteurs, accroché des banderoles sur ta préfecture, fait vivre la lutte partout en France,

En 2018 tu as pleuré à l’expulsion du Bois, lorsque des ami.e.s ont été emprisonné.e.s. Tu as manifesté ta solidarité aux Hiboux et Chouettes de Bure qui perdaient leurs nids, étaient traînés au tribunal, harcelés par les contrôles , les perquisitions et surveillances policiers. Tu as manifesté avec 2000 personnes pour ramener le Bois Lejuc à Bar-le-Duc, dans un cortège chamarré et déterminé, Quelques jours après tu apprenais avec consternation l’Association de Malfaiteurs qui enfonçait une quinzaine de portes de la lutte et s’installait avec un arsenal de moyens de surveillance effarant, empêchant brutalement les ami.e.s de se voir, de retourner sur leur lieu de lutte et de vie durant plusieurs années.

En 2019 tu as été « Fière, vénère et antinucléaire » avec des centaines de Bombes Atomiques, marchant sur l’Andra en cortège écoféministe et chatoyant. Un mois plus tard, tu as fait frémir Nancy sous tes 3000 pas, ta nuée de drapeaux de toutes couleurs, encadré par des milliers de policiers armurés,



En 2020
tu as découvert Bure, ses plaies et ses richesses, ses émotions, son histoire et celles des autres luttes antinucléaires lors de la Semaine Antinuke,

EN 2021, LE 1,2,3 JUIN C’EST LE PROCÈS DE TOUTE LA LUTTE, DE TOUTES NOS LUTTES, LE TIEN, LE NÔTRE, LE VÔTRE, CELUI DE TOUS CES INSTANTS INTENSES QUE TU AS VÉCU, QUE NOUS AVONS PARTAGÉ, SOUFFERT ET AIMÉ ENSEMBLE ICI À BURE ET PARTOUT AILLEURS OÙ NOUS NOUS SOMMES (RE)TROUVÉS, ET OÙ NOUS LUTTONS AVEC DÉTERMINATION ET CRÉATIVITÉ POUR UNE AUTRE IDÉE DU MONDE !

Fais des images de soutien, relance ton comité, partage l’information du procès, viens à Bar-le-Duc seul.e ou à plusieurs, investis la programmation des 3 jours de ce procès de toutes tes envies et tes lubies, sois toi, belle et vénère, puissante et créative et écris-nous sur [email protected] !

28/04/2021




Source: Lundi.am