Avril 20, 2021
Par Attaque
206 visites


reçu par mail / dimanche 18 avril 2021

Buenos Aires, 16 avril 2021.
Deux mois après le meurtre d’Emilia « Baucis » Herrera, dans le Wallmapu.
En solidarité avec les prisonnier.e.s subversif.ve.s, anarchistes et de la révolte, en grève de la faim depuis 26 jours, au Chili.

Aujourd’hui, nous partageons un geste de complicité.
Dans le feu, nous retrouvons à nouveau la flamme active de la mémoire de notre compagnonne trans Bau, assassinée par balle à cause de sa résistance, il y a deux mois, par des hommes de main, lors de la la récupération de terrains dans la Lof Llazcawe. Emilia : l’offensive ne t’oublie pas, ton souvenir s’est transformé en actions directes et la force de tes convictions est plus présente que jamais. Nous savons que celles/ceux qui luttent pour la terre ne meurent pas, ils/elles germent, et le fruit de ta lutte est l’attaque de toutes les structures qui soutiennent le pouvoir et ses maudits serviteurs.

Nous saluons toutes les personnes enfermées dans les prisons chiliennes qui ont entamé une grève de la faim depuis le 22 mars.

Tant qu’il y aura de la misère, il y aura de la rébellion.
La nature exige la vengeance




Source: Attaque.noblogs.org