Octobre 30, 2021
Par Attaque
419 visites


Contra Info / vendredi 29 octobre 2021

Depuis le territoire dominé, pillé et dévasté par l’État argentin, nous avons entamé et continuons avec la pratique de l’attaque directe, en tant qu’une initiative solidaire de plus et geste de complicité avec nos sœurs/frères enfermé.e.s dans les cachots du monde entier.

Aux premières heures de ce 20 octobre, nous nous sommes déplacé.e.s, furtif.ve.s et déterminé.e.s, dans les rues de Derqui [Presidente Derqui, ville de la banlieue de Buenos Aires ; NdAtt.], pour mettre le feu au terminus des bus de cette ville et le plus beau des éléments purificateurs s’est développé selon son bon vouloir.


C’est juste un signe du fait qu’ici rien, absolument rien, n’est terminé, mais tout, absolument tout, est encore à voir.
Solidarité révolutionnaire avec les prisonnier.e.s dans les taules gérées par l’État chilien ou par l’un de ses larbins.

Liberté pour les prisonnier.e.s révolutionnaires, anarchistes et de la lutte de libération mapuche, les rues pour la révolte, la révolte pour la libération.
Sachez qu’on ne tendra plus l’autre joue.

Solidaires autonomes et déterminé.e.s pour une liberté absolue




Source: Attaque.noblogs.org