NdNF : Nous saluons avec beaucoup de plaisir et de complicité les compagnons de Bruxelles qui proposent là ce que nous n’avons eu ni le courage ni la force de faire à Paris, après les attentats du 13 novembre. Sortir de la paralysie, sortir dans la rue, exprimer une position claire et sans démagogie sur dieu et sur l’Etat quitte à perdre quelques artificielles ou potentielles « affinités » en chemin, ne pas se laisser paralyser par les diverses injonctions à la peur, à l’immobilité ou à la confiance, qu’elles viennent des terroristes à ceintures explosives ou de ceux à gilets tactiques ou costard-cravate. Nous n’avons pas été capables de montrer que nous n’avions pas peur, que nous pouvions même nous rassembler, et pourquoi pas rire tous ensemble, et pourquoi pas, communiquer ce rire frondeur à la barbe et au nez de nos ennemis. De ce rire qui peut ravager, à lui tout seul, la confiance donnée à l’Etat pour nous protéger des massacreurs concurrents. Ce rire qui peut donner l’engouement nécessaire au dépassement des barrières et des obstacles posés sur le chemin de la révolte. De Bruxelles à Paris, soyons les moutons noirs, offrons à celles et ceux qui le cherchent, un espace pour exprimer la rage provoquée par ceux qui ne veulent que nous soumettre et nous détruire. Contre leurs guerres, contre leurs paix, pour la révolution sans dieux ni maîtres, et sans démagogie ou silence philo-religieux.

Face a leurs massacres…

… ils voudraient en plus que nous restions confinés chez nous,

à attendre. Mais attendre quoi, au juste ?

Qu’ils déploient des militaires et des flics à chaque coin de rue,

à surveiller aussi nos moindres faits et gestes ?

Qu’en haut, ils retravaillent leurs lois et leurs règlements

pour n’avoir plus aucune limite dans le flicage de nos vies ?

Flics, militaires, politiciens, ils ne sont pas la solution, mais le problème.

Les massacres commis au nom d’Allah sont insupportables, comme le sont ceux commis au nom de toutes les religions, de vraiment toutes, qu’elles se nomment Argent et Economie, Nation et Etat, Science et Progrès. Tout ce qu’elles ont à offrir ce sont des vies insipides de soumissions.

Il est plus que temps de reprendre goût à la vie.

Il est plus que temps de s’attaquer à tout ce qui veut imposer une autorité aux individus, avant de se faire complètement enfermer.

Il est plus que temps de défricher un chemin qu’ils ne pourront pas récupérer, sans chef ni politicien, où chacun avance à travers l’auto-organisation et l’action directe, vers l’inconnu d’une vie qui vaut la peine d’être vécue.

Au nom de la seule chose qu’on pourrait bien définitivement perdre, la liberté !

ROMPONS LES RANGS !

CONTRE LA MILITARISATION ET LE FLICAGE DE NOS VIES
pour gueuler contre l’omniprésence de l’État dans les rues et dans les têtes

CONTRE L’OBLIGATION DE CHOISIR UN CAMP
qui voudrait nous imposer la soumission et la terreur, qu’il s’appelle État Islamique ou État belge

CONTRE TOUS LES OPPRESSEURS
nos ennemis seront toujours ceux qui détiennent le pouvoir et se font du fric sur notre dos

POUR LA LIBERTÉ
partout, tout le temps

RASSEMBLEMENT PLACE STALINGRAD

SAMEDI 9 AVRIL 17H

[Repris de La Cavale.]