Novembre 1, 2017
Par Squat.net
157 visites

Ce mercredi 1er novembre 2017, avait lieu à Bruxelles une manifestation contre la loi anti-squat.

Annoncée à 17h, la manifestation a finalement quitté la place du Jeu de Balle vers 18h. À peine engagée dans la rue Blaes, des cordons de police anti-émeute ont encerclé la manifestation, qui rassemblait environ 250 personnes.

À 18h40, les manifestant.e.s étaient toujours nassé.e.s, la Samba continuait à jouer pour garder un peu d’ambiance.

Un bus prévu pour des arrestations était en place, en plus de huit fourgons de police au bout de la rue Blaes, côté porte de Hal. Un bras/pylone vidéo mobile des flics filmait depuis derrière le cordon de police.

Cette débauche de moyens humains (motards, policiers en civils, policiers communaux, forces anti-émeutes…) et logistiques (camions, motos, camionnettes, ambulances, pompiers…) questionne sur l’idée que la ville de Bruxelles, l’Etat et la police se font du mouvement squat et prouve à quel point aucune contestation anti-autoritaire des lois répressives n’est tolérée. Elle démontre également la volonté de fichage systématique des personnes désireuses de porter une autre voix et un autre regard sur la dérive autoritaire du gouvernement.

[Source: Indymedia-Bruxelles 1 & 2.]




Source: