Les formes de pouvoirs qui s’affirment à la faveur de la pandémie due au virus SARS-CoV-2 s’exercent directement sur nos vies, sur nos corps, sur nos communautés. Le philosophe Michel Foucault avait déjà identifié ces formes de politiques publiques en leur donnant un nom : c’est la biopolitique, une puissance d’oppression qui cherche à contrôler les corps vivants, notamment dans le champ de la santé publique. Si des mesures oppressives comme le pass sanitaire touchent l’ensemble de la population, en tant que féministes, en tant que queers, en tant que personnes racisées, en tant que personnes précaires et marginalisées, nous sommes particulièrement touché·es par ces politiques de contrôle. Parce que nous luttons contre des systèmes d’oppression imbriqués, nous avons des clefs de compréhension de cette crise autant que des outils pour résister et se révolter.

Cette brochure a été rédigée par Gemma Locker et Metrodora, dans l’urgence de la colère, en partageant nos connaissances, en lisant et en échangeant avec plein de gentes, dans une démarche de réappropriation des savoirs.

Nous allons continuer à faire évoluer ce zine au fur et à mesure. Du coup si vous voulez partager des réflexions, propositions, références ou critiques, vous pouvez nous écrire à remedesetpoisons(at]riseup(point]net

Lire le zine sur le net

Télécharger le zine au format pdf

PDF - 16.3 Mo



Source: Iaata.info