Juillet 2, 2021
Par Attaque
392 visites


La Montagne / jeudi 1er juillet 2021

Les élections sont passées, mais les affiches de propagande font encore parler d’elles. Ce jeudi 1er juillet, les affiches de Marine Le Pen et d’Edwige Diaz, qui ornent la permanence du Rassemblement national à Brive, ont reçu un coup de crayon qui n’a pas plu au secrétaire départemental du parti en Corrèze.

Les dents d’Edwige Diaz noircies au feutre, une goutte au nez de Marine Le Pen, les paroles de Jocelyne Lafaille « Oh lalala Brive-la-Gaillarde » détournées en slogan anti Rassemblement national et devenant pour l’occasion « Non à Brive, ville 2 fachos, […] Olalala Marine le Pen Olalala le FN« . Voilà comment Valéry Élophe, le secrétaire départemental a trouvé le local du RN, situé avenue Émile-Zola, à Brive (Corrèze) ce jeudi 1er juillet en début d’après midi.

« Hier il y avait quelqu’un à la permanence. Cela s’est passé entre hier soir et ce jeudi midi », déplore le secrétaire départemental, qui a dans la foulée retiré les affiches de la vitrine. « Cela arrive régulièrement. Quand ce ne sont pas les affiches, on a droit à de l’urine sur le pas de la porte. Pendant la campagne, nous avons porté plainte à deux reprises pour des problèmes de ce type« , explique Valéry Élophe, qui n’envisage pas de déposer plainte pour ce coup-ci, même si la colère monte.




Source: Attaque.noblogs.org