La Quadrature du Net refuse le futur promis par les promoteurs de la 5G.

Nous refusons le rĂȘve d’Ericsson pour qui la 5G ouvrira Ă  la « smart surveillance Â» un marchĂ© de 47 milliards de dollars d’ici 2026. Nous refusons que la vidĂ©osurveillance puisse reprĂ©senter le marchĂ© le plus important des objets connectĂ©s permis par la 5G, estimĂ© Ă  70% en 2020, puis 32% en 2023. Nous refusons le fantasme sĂ©curitaire dans lequel « l’obtention d’image d’une trĂšs haute qualitĂ© ouvre la voie Ă  l’analyse intelligente de la vidĂ©o via l’IA Â». Nous refusons l’ambition de l’ancien employĂ© de Safran, CĂ©dric O, de procĂ©der au dĂ©ploiement de la 5G quoi qu’il en coĂ»te.

Peu importe que ces promesses soient crĂ©dibles ou non, nous mettons en garde contre ce qu’elles reprĂ©sentent. Elles sont le rappel, fait par une industrie techno-sĂ©curitaire qui n’existe que pour elle-mĂȘme et impose partout son agenda, que nous n’avons jamais eu notre mot Ă  dire sur ces grands programmes industriels ; que cette industrie et ses relais au sein de l’État s’arrogent le droit de nous contrĂŽler au travers de leurs innombrables gadgets, quitte Ă  participer Ă  la ruine de ce monde ; quitte Ă  risquer ce qu’il nous reste d’humanitĂ©.

Si l’industrie de la surveillance a fait de la 5G le totem de son monde fantasmĂ©, il nous faut briser ce totem. Nous l’affirmons avec d’autant plus de dĂ©termination que nous savons que les politiques en matiĂšre de tĂ©lĂ©coms pourraient avoir un visage bien diffĂ©rent, que les rĂ©seaux tĂ©lĂ©coms pourraient ĂȘtre faits pour les gens et par les gens. Partout en Europe et dans le monde, des alternatives existent. Elles se heurtent malheureusement Ă  l’indiffĂ©rence coupable et intĂ©ressĂ©e des gouvernants.

À La Quadrature, les dĂ©bats sur la 5G ont commencĂ© il y a dĂ©jĂ  quelques temps et sont parfois trĂšs animĂ©s. Au delĂ  de la position commune affichĂ©e ici, nous prĂ©voyons de publier diffĂ©rentes tribunes qui seront recensĂ©es ci-dessous afin de donner Ă  voir les nuances dans nos positionnements.

Publiez !

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rĂ©daction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait Ă  travers l’interface privĂ©e du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment ĂȘtre publiĂ© !
Si vous rencontrez le moindre problĂšme, n’hĂ©sitez pas Ă  nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info


Article publié le 14 Oct 2020 sur Rebellyon.info