Vendredi 3 aôut un mineur isolé de 15 ans, a chuté du 4e étage d’un hôtel de Belsunce où il avait été placé. Jeudi 09 aôut ses camarades manifestaient devant l’hôtel du département pour avoir de ses nouvelles et demander davantage d’encadrement.

Le 3 août, un mineur isolé étranger de 15 ans tombe du quatrième étage de l’hôtel où il etait placé. Il partageait ces quelques mètres carrés de fortune – alloués par la Direction des maisons de l’enfance et de la famille, dépendant du Conseil départemental – avec un autre adolescent, mineur isolé aussi. Le pronostique vital étant engagé, il est transporté à l’hôptal alors que son camarade de chambre est embarqué pour être intérrogé par les autorités. Comme si le traumatisme n’était pas assez important, la police ne trouve rien de mieux à faire que de placer son camarade en garde à vue, bien que celui-ci parle d’un suicide depuis le début et que tout porte à le croire. Laissés dans l’ignorance ses camarades ont décidé de manifester jeudi 09 août devant l’hôtel du département pour avoir de ses nouvelles et demander davantage d’encadrement.

Traités comme des moins que rien par les autorités, les mineurs étrangers isolés à Marseille doivent affronter la rue et l’absence d’encadrement et d’aide dans leur parcours, les gazeuses et les coups de matraques des policiers du commissariat de Noaille, qui preferrent les réprimer plutôt que de répondre à leurs obligations en appelant le 115 (foyer d’urgence), le mépris du conseil départemental qui préferre payer des pénnalités à l’état plutôt que de débloquer des places en foyer pour placer les mineurs isolés qui ont pourtant des ordonnances de placement par la justice et la protection de l’enfance…

Dans ces conditions, pas étonnant qu’ils y aient tant de tentatives de suicides à Marseille et ailleurs. Pourtant malgré cette hostilité assumée, les mineurs étrangers isolés continuent de se battrent et de réclamer les placement en foyer et à l’école qui leur sont dûes. C’est ce qu’ils demandaient encore jeudi devant le batiment du conseil général…

Solidarité avec les mineurs étrangers isolés en lutte contre le mépris des institutions et les abbus de la police !

Source: http://mars-infos.org/breve-suicide-d-un-mineur-isole-3299 -