Le 10 octobre 2020, quelques 200 rĂ©acs et intĂ©gristes homophobes, essentiellement des hommes, paradaient en bas du Cours Dajot Ă  Brest, sous forte protection de la police avec LBD, ce qui n’est pas habituel Ă  Brest.
Un peu plus tĂŽt, Ă  l’appel des organisations syndicales rĂ©unies au sein de Visa 29 (CGT, CNT, FSU, Solidaires), les organisations politiques Ensemble, France Insoumise, NPA, PCF et UCL et les organisations fĂ©ministes Planning Familial et Brestoises pour les Droits de Femmes, ce sont plus de 500 manifestant.e.s contre manifestant.e.s, dont beaucoup de jeunes dans une manif colorĂ©e, joyeuse et combative pour l’Ă©galitĂ© des droits et contre l’homophobie, la transphobie et la lesbophobie qui ont parcouru les rues de Brest.
D’abord empĂȘchĂ©s en haut du cours Dajot par des force de l’ordre visiblement surpris par l’ampleur de cette mobilisation, la contre manif est repartie vers la gare pour se rapprocher des rĂ©acs du cĂŽtĂ© du ChĂąteau. LĂ , le face Ă  face avec des slogans pĂȘchus et beaucoup d’humour, a durĂ© jusqu’Ă  ce que les rĂ©acs abandonnent le camp sous les huĂ©es. La contre manif a ensuite remontĂ© la rue de Siam toujours joyeuse et triomphante aux cris de “On a gagnĂ©, on a gagnĂ©”.

Un succĂšs pour les dĂ©fenseurs du fĂ©minisme, des LGBTQI, et de l’Ă©galitĂ© des droits !


Article publié le 17 Oct 2020 sur Visa-isa.org