Infos locales

Répression – Justice – Prison

18 mai – Du bruit pour les prisonnierEs

ISOLEES MAIS PAS OUBLIEES !

Le 18 Mai, 2 mois après l’interdiction des parloirs, montrons aux personnes privées de liberté que même si elles sont isolé·e·s, on ne les oublie pas.

Banderoles,pancartes, convois de voitures ou de vélos, tapage de casseroles, rassemblements par grappes de 10 (ou plus), du bruit dans la rue, en bas de chez nous, à nos fenêtres à 20h18 !!

Toute initiative est bienvenue.


Publié le
12 mai

[Saint-Rivoal] Récit de la manif du 1er mai

Récit de la manifestation ayant eu lieu le 1er mai à Saint-Rivoal, dans les Monts d’Arrées. Présence policière, amendes et au final on a baladé les poulets.


Publié le
11 mai

Logement – Squat

Grève des loyers partout dans l’Ouest !

Alors que le 1er mai arrive et qu’un grand nombre de travailleurs se retrouvent encore plus dans la merde organisons-nous pour ne plus payer nos loyers, étendons la grève des loyers ! Tract et affiche à distribuer et coller partout dans l’Ouest !


Publié le
29 avril

1 mai, un tract, des rendez-vous…

Tract écrit par plusieurs personnes ayant participé de près ou de loin aux AG de

l’inter-pro / inter-lutte de Brest, suivi de deux rendez-vous qu’on nous a transmis et que l’on relaie.


Publié le
29 avril

Anticapitalisme

Grève des loyers, factures et crédits !

Face à la situation sanitaire, économique et sociale et à sa gestion, l’idée de grève des loyers, des factures et des crédits commencent à émerger et à se mettre en place en france et à l’International. Organisons dès à présent notre refus de payer et la solidarité !


Publié le
6 avril

Anticapitalisme

Appel à la grève des loyers dès Avril

Suite à la crise sanitaire, économique et social qui sévit dans le monde et impacte déjà les plus précaires, plusieurs initiatives apparaissent dans plusieurs pays (USA, France, Belgique…) pour organiser une grève généralisée des loyers, crédits et factures.


Publié le
1er avril

[Brest] Un groupe Telegram pour organiser l’entraide

Dans les circonstances actuelles de crise sanitaire et sociale liée à la pandémie Covid-19, l’impact pour les plus précaires est déjà sensible et va potentiellement s’aggraver en fonction de la situation générale, de l’évolution de la pandémie, de la situation économique et des politiques de l’État. On le voit déjà, l’impact du confinement ne va pas être le même pour les bourges et les plus précaires.


Publié le
25 mars


Article publié le 04 Juin 2020 sur Bourrasque-info.org