Février 20, 2017
Par Brest Media Libre
283 visites

Alors que le flic ayant violé Théo avec sa matraque a porté plainte pour violence sur agent dépositaire de l’autorité publique et rébellion (histoire de remettre en cause le comportement de sa victime, et justifier ses actes, stratégie habituelle des violeurs et de la police… ), parce que les viols accidentels et les “bavures tragiques” n’existent pas, qu’un détenu da la Maison d’Arrêt de Brest a probablement été tué par ses matons il y a à peine deux semaines, nous appelons à un rassemblement contre les violences d’État mercredi 22 février à 18h place de la Liberté.

Nous appelons toutes les personnes qui se révoltent contre le viol de Théo, l’assassinat d’Adama, la mort plus que suspecte de Manuel dans la prison de Brest, et de tant d’autres, celles et ceux qui ont pris cher pendant le mouvement contre la loi travail ou avant, à venir à 18h place de la Liberté contre les violences d’État.

Des prises de parole pourront avoir lieu pour donner la parole aux premier.e.s concerné.e.s.

D’Aulnay à Brest, tout le monde déteste la police et les matons !




Source: