Avril 30, 2016
Par Brest Media Libre
37 visites


Le collectif « Pas d’avenir sans Avenir » organise une projection du documentaire « La bataille de l’eau noire » précédé d’un concert folk et d’un repas de quartier sur le terrain de l’Avenir, samedi 13 mai à partir de 20h

Bouffe et concert folk à partir de 20h avec Captain chaos (Folk USA) et Giz medium (Folk France)

Dès la tombée de la nuit, projection du documentaire « La bataille de l’eau noire »

Synopsis : Belgique, 1978. Le Ministre des Travaux publics projette un immense barrage dans la vallée de l’Eau Noire, en amont de la petite ville de Couvin. Mais les habitant-e-s se transforment en de fier-e-s Irréductibles et livrent une flamboyante guérilla… Un film choral qui communique la joie et la force d’un mouvement populaire en tous points exemplaire.

Ils ont perpétré des chahuts et des chaulages, des sabotages et des saccages, des occupations et des “visites”, des campements sauvages et des corsos fleuris. Ils ont converti des billets de banque en vecteurs de propagande. Ils ont lancé la première radio libre de Belgique, dont les fugaces émissions étaient traquées (sans succès) par la gendarmerie. En cette tumultueuse année 1978, ces “Irréductibles Couvinois-e-s” étaient alors fermière, ouvrier en poêlerie, pompière, instituteur, professeure, assureur, naturaliste, jeune “lascar” ou étudiante en droit. Ensemble, et par-delà les convictions religieuses, politiques, idéologiques, par-delà les catégories sociales et culturelles, ils se sont unis et ont remporté une victoire fulgurante contre un projet de barrage inutile, qui aurait englouti la superbe vallée de l’Eau Noire et menacé leur cadre de vie. Neuf mois d’une lutte inventive, humoristique et furieusement déterminée. “C’était dur” confient-ils unanimement, mais pour ajouter aussitôt que ce fut aussi la période la plus intense de leur vie.

L’ Avenir c’est quoi ?

Quand la mairie offre l’Avenir aux promoteurs immobiliers

L’histoire de l’Avenir, locaux d’un patronage depuis plus d’un siècle et devenus à l’usage une salle de quartier dans les années 80 et 90, finira-t-elle sur la rupture d’une promesse de la mairie ?

Pour la reconstruction de la salle de l’Avenir et l’arrêt d’un projet immobilier rue bugeaud !

Suite à l’annonce de la mairie d’un projet de construction de 31 logements au 20 rue Bugeaud, contrairement à sa promesse d’y reconstruire une salle de quartier, un collectif d’habitants du quartier réagit !




Source: