Mars 27, 2022
Par Brest Media Libre
345 visites

/ ? C’est qui « nous Â» / ?

Nous, c’est Chardon Ardent, un collectif de personnes basĂ© entre Brest, la rade, et les Monts d’ArrĂ©e, qui a envie de proposer des moments pour rĂ©flĂ©chir et expĂ©rimenter collectivement des exercices sur la thĂ©matique du consentement.

Pour nous le consentement c’est la possibilitĂ© d’exprimer ses dĂ©sirs et ses limites, et d’entendre et respecter celles des autres, et ce dans tout type de relations, qu’elles soient : d’intimitĂ©, de camaraderie, de travail, d’amitié 

Pour aller vers des relations plus respectueuses et plus Ă©panouissantes dans toutes sphĂšres et tout les espaces.



/ ? Oui mais alors c’est oĂč et quand / ?

Ça se passera le Dimanche 17 avril 2022 au Patronage LaĂŻque GuĂ©rin, 1 rue Alexandre Ribot, Ă  Brest.



/ ? Oui mais alors le dĂ©roulĂ© / ?

On vous accueillera à partir de 9h pour prendre une boisson chaude avant de commencer l’atelier qui commencera à 9h30.

Une grosse pause sera prĂ©vue Ă  midi et l’atelier se terminera Ă  18h00.

On vous invite Ă  partager un goĂ»ter/ apĂ©ro offert ensuite. La participation Ă  la journĂ©e complĂšte est nĂ©cĂ©ssaire pour suivre le dĂ©roulĂ© de l’atelier. Les ateliers alternent entre des moments d’échanges, des exercices autour du corps et du contact physique et des invitations Ă  l’introspection. On vous invite Ă  apporter votre repas du midi ainsi qu’un tapis de sol si vous en avez un (on en a en rab).

/ ? Les infos pratiques :

L’atelier est Ă  prix libre, l’argent servira Ă  nous dĂ©frayer, ainsi qu’a

payer une part des frais liĂ©s au lieu d’accueil, Ă  la nourriture et nous

permettra d’organiser d’autres Ă©vĂ©nements.

Le lieu est aux normes PMR.

COVID :

Il est à ce jour bien présent sur Brest et on a envie de prendre soin

des un.es des autres ;

Ce que l’on pose si la situation est similaire Ă  maintenant (20 mars

2022) :

Les fenĂȘtres seront ouvertes.

On essayera d’avoir des autotest à diposition.

Des masques FFP2 seront Ă  diposition.

Il y’a de quoi se laver les mains sur places.

Si vous avez des symptomes, si vous avez passer du temps récemment dans

une piÚce fermée avec une personne ou des personnes qui a/ont le covid

ou si simplement on part du principe qu’à partir du moment oĂč on croise

du monde on est cas « contact potentiel Â» :

*si t’es vaccinĂ© test toi avant de venir (« c’est gratuit Â»).

*si c’est payant pour toi on va faire en sorte d’avoir un test pour toi.

*si tu ne veux pas ou ne peux pas te tester : des masques seront

diponibles.

Si ton test est positif, si t’as de la fiùvre ou que t’as une toux

grace, mal Ă  la gorge.

Nous te souhaitons de vite guérire.

Et nous te demandons de ne pas venir.

Pour les moments de repas partagĂ©s si nous sommes Ă  l’intĂ©rieur Ă  part

entre ouvrir les fenĂȘtres on ne pourra pas faire mieux.

N’hĂ©sitez pas Ă  nous poser vos questions, remarques par mail, et Ă  faire

tourner autour de vous !

Au plaisir de vous y rencontrer !

Chardon Ardent đŸ”„

*MixitĂ© : Il nous paraĂźt important de faire tourner l’invitation Ă  cet

atelier dans nos réseaux féministes et de privilégier les personnes

MTPGQIA+**. Nous aimerions tout de mĂȘme ouvrir Ă  quelques hommes

cisgenres*** hĂ©tĂ©rosexuels dans l’idĂ©e qu’ils puissent aussi avoir

l’espace de rĂ©flĂ©chir aux questions de consentement, de choper des

outils, d’initier dans d’autres rĂ©seaux des discussions, actions liĂ©es

au consentement.

L’atelier pouvant accueillir 20 personnes, nous avons pensĂ© Ă  rĂ©server

environs ٠des places pour des personnes MTPGQIA+ et Πdes places pour

les hommes cisgenres hétérosexuels.

Si jamais il y a trop de personnes à s’inscrire, on favorisera les

personnes n’ayant jamais eu accùs à des ateliers sur le consentement .

**MTPGQIA+ : Meufs, Trans, Pds, Gouines, Intersexes Asexsuel.le et/ou

Aromantique et plus.

Nous l’utilisons ici pour regrouper les diffĂ©rentes identitĂ©s et groupes

de personnes opprimés par rapport à leur genre, sexe, orientation

sexuelle et romantique.

***Cisgenre : Personne qui se reconnaĂźt et se ressent uniquement dans le

genre assigné à la

naissance.




Source: Brest.mediaslibres.org