Avril 28, 2021
Par Brest Media Libre
327 visites


APPEL A PINK BLOC POUR LA MANIF DU 1er MAI

VOTRE MONDE DU TRAVAIL N’EST PAS LE NOTRE

Nous appelons à un cortège Meufs Trans Pédés Gouines Inter, radical, inclusif et révolutionnaire !

Nous sommes des personnes trans, des pédés, des gouines, des travailleur·ses du sexe, des précaires, des chômeur·ses, des étudiant·es, nous sommes contre les institutions du travail telles qu’elles existent aujourd’hui.

Nous nous battons pour un monde où l’exploitation ne sera plus une condition d’accès à l’emploi pour les sans-papiers, pour les prisonnier·es, pour les jeunes, les étudiant·es, les stagiaires, et les précaires de plus en plus nombreux·ses.

Nous ne voulons plus que le travail soit la condition d’accès à la reconnaissance administrative et sociale, pour être régularisé·e, pour avoir accès au RSA ou être considéré·es comme productif·ves et donc valables.

Nous ne cherchons ni à être assimilé·es ni à être intégré·es, et refusons d’être instrumentalisé·es.

Le capitalisme ne sera jamais féministe, il sera toujours raciste, sexiste, hétéro-cis-normatif, validiste, discriminant.

Toutes les dernières réformes vont précisément à l’encontre de ce monde que nous cherchons à construire. C’est pourquoi nous appelons à nous rassembler en Pink Bloc ce samedi 1er mai.

RDV 10h30, PARVIS DE LA FAC SEGALEN

Nous apportons tout notre soutien aux travailleurs et travailleuses du sexe, en lutte pour l’abrogation de la loi de pénalisation des clients (2016), qui n’a fait que précariser les conditions de travail des TDS. En décembre 2019, la Cours Européenne des Droits de l’Homme avait été saisie par 261 travailleur·ses du sexe et association, pour faire reconnaître l’atteinte à leurs droits fondamentaux : droit à la santé et à la sécurité et droit au respect de la vie privée. Elles et ils exigent l’abrogation de cette mesure dangereuse. En avril 2021, la CEDH a annoncé qu’elle examinerait leurs requêtes.

Nous apportons également notre soutien aux luttes et grèves des ouvrier·es, femmes de ménages dans les hôtels, des livreurs en scooter, des travailleur·ses du milieux médico-social, et à toutes les personnes exploitées et invisibilisées.

Quelques idées de slogans

  • Les pédales, contre le capital
  • Les inters, contre les ministères
  • Les goudous, contre picsou
  • Les intersexes, contre Castex
  • Les trans, contre la surveillance
  • Les TDS, contre les CRS
  • En bande organisée, contre l’hétérosexualité
  • Y en a assez, assez, assez d’cette société, qui ne respecte pas les trans les gouines et les pédés



Source: Brest.mediaslibres.org