Le candidat d’extrême droite Jair Bolsonaro a battu, le 28 octobre dernier, le candidat de la gauche Fernando Haddad, et il entrera dans ses fonctions présidentielles le 1er janvier 2019. Comment expliquer sa victoire, qui a plutôt été commentée avec indignation par les médias français, s’inquiétant pour l’avenir du plus grand pays d’Amérique latine ?


Courant Alternatif, Mensuel anarchiste-communiste