Avril 20, 2016
Par Le Monde Libertaire
14 visites


par Pat de Botul le 20 avril 2016

Brésil : la police militaire est toujours active

En marge de la destitution de Dilma Rousseff et des manifestations entre ceux qui soutiennent l’actuelle présidente et ceux qui souhaitent qu’elle “saute”, la police militaire et raciste continue à avoir la gâchette facile.
Selon Amnesty International, depuis 2010, ses officiers ont tué plus de 1 500 personnes issues de la jeunesse pauvre et noire à Rio de Janeiro. Mais, la police militaire vise également les mouvements sociaux, et les syndicats et les policiers sont rarement poursuivis dans des enquêtes indépendantes civiles.

Réagir à cet article

Écrire un commentaire …




Source: