Armée et barbelés sont présentés encore une fois comme “solution téchnique ”pour contrôler et enfermer les pauvres, dont la fuite de masse est la débouche de guerres, désastres écologiques, misère.

Au delà des dénonciations de façade, les autorités italiennes se mettent au pas en intensifient les contrôles au sud du Brennero.

Nous sommes face à un passage historique.

Croire que les murs et les soldiers soient toujours réservés à quelqu’un d’autre est une illusion tragique : à être quadrillée, bannie et piétinée est la liberté de tout en chacun.

De la Palestine au Méxique, de la Turquie à la France et désormais à côté de chez nous, les barrières sont l’emblème de notre présent.

Les accepter nous rend inhumains et complices.

Chercher à les détruire, c’est le début d’une liberté possible.

Il est temps de choisir : se soumettre ou se révolter.

SAMEDI 7 MAI 2016

JOURNÉE DE LUTTE

MANIFESTATION A BRENNERO 14 H 30

(devant la gare)

abbatterelefrontiere.blogspot.it

abbatterelefrontiere@gmail.com