Infos locales

Logement – squats

Urgence Sociale ! Mobilisation en soutien aux personnes en galère

La jour­née du 7 Novembre une grande mobi­li­sa­tion est orga­ni­sée par les tra­vailleurs et tra­vailleu­ses du social, les per­son­nes en galère et les col­lec­tifs et sou­tiens soli­daire.

Plusieurs actions et rendez vous sont prévus au cours de la jour­née pour lutter sur tout les fronts : plus de moyens pour les lieux d’accueil des struc­tu­res socia­les, sou­te­nir les habi­tant.es des squats en danger d’expul­sion, dénon­cer les poli­ti­ques de la ville et de l’état qui font la guerre aux pau­vres, aux per­son­nes à la rue, aux tra­vailleurs et tra­vailleu­ses du sexe…


Publié le

Logement – squats

Squat Muret à Toulouse – Plus de 500 personnes mises à la rue avant l’hiver ?

Au seuil même de l’hiver, nous sommes plus de 500 per­son­nes à vivre dans le plus grand squat de Toulouse, au 44 avenue de Muret. Ce lundi 21 octo­bre, nous avons vu débar­quer, sans préa­vis, des tra­vailleurs sociaux man­da­tés par la pré­fec­ture, venus quel­ques jours seu­le­ment pour nous comp­ter, nous clas­ser selon nos situa­tions admi­nis­tra­ti­ves.


Publié le

Résistances et solidarités internationales

5 novembre – Rencontre “Pour une écologie sociale et radicale. Agir ici et maintenant”

Rencontre avec Floréal Romero sur l’écologie sociale et le muni­ci­pa­lisme liber­taire de Murray Bookchin, évoquant aussi le zapa­tisme au Mexique et le confé­dé­ra­lisme démo­cra­ti­que au Rojava (Kurdistan syrien), et dans le contexte actuel de l’Europe, les alter­na­ti­ves à tra­vers les mou­ve­ments sociaux et leurs luttes.


Publié le

Résistances et solidarités internationales

Intimidations et harcèlement téléphonique visant les soutiens du mois de mobilisation !

Des appels mal­veillants ont ciblé l’un des lieux qui a accueilli des événements du mois de mobi­li­sa­tion pour la libé­ra­tion de Georges Abdallah et de la Palestine à Toulouse en ce mois d’octo­bre 2019, pro­fé­rant mena­ces et inti­mi­da­tions pour les dis­sua­der d’accueillir ce genre d’événements à l’avenir. Par l’usur­pa­tion de numé­ros de télé­pho­nes et du har­cè­le­ment télé­pho­ni­que pen­dant plus d’une semaine, les enne­mis de la Palestine se mani­fes­tent aussi en vou­lant ter­ro­ri­ser les sou­tiens qui per­met­tent de donner de la visi­bi­lité aux actions menées dans le cadre de cette cam­pa­gne. On lâche rien ! Faites passer le mot !


Publié le




Source: Iaata.info