image_pdfimage_print

Quatorze militant.e.s et sympathisants AFPS 63 et BDSF 63 se sont rassemblés devant le magasin LIDL de la rue de l’Oradou le 14 février 2020 durant près de deux heures.

Ils ont distribué environ 200 tracts aux clients, expliquant pourquoi boycotter les produits de la colonisation israélienne, notamment les produits Mehadrin, qui de surcroit sont vendus sans respecter la réglementation européenne et française sur l’étiquetage (tract co-signé par 39 organisations de la Coalition BDS 63).

Nous avons reçu un bon accueil des clients, et recueilli 36 signatures d’un feuillet demandant à LIDL de cesser le commerce avec les entreprises israéliennes, et 39 signatures de la pétition papier AFPS contre le plan Trump-Netanyahou salué par le gouvernement français. Les 36 feuillets ont été envoyés par la poste à LIDL ainsi que 124 autres signés par des clients lors d’actions précédentes devant LIDL.

Deux militantes portant des drapeaux AFPS ont déployé une banderole Boycott Israel Apartheid sur le trottoir adjacent au parking LIDL, bien visible des nombreux automobilistes. Elles ont reçu de nombreux signes de soutien, mais aussi la visite des 3 policiers pour contrôle d’identité, sans doute à la suite d’un appel d’un passant. Une discussion sereine a eu lieu avec les 3 policiers. Nous avions auparavant eu une discussion approfondie avec le directeur du magasin venu nous rencontrer sans animosité, qui nous a indiqué qu’il fera remonter notre action et nos revendications à la direction nationale de LIDL.

Cette action a été couverte par un journaliste de « Mediacoop, le cactus de l’info » : http://mediacoop.fr/on-parle-de-faire-respecter-letiquetage-de-produits-illegaux/

Notre post facebook sur cette action a été partagé plus de 770 fois et aurait touché plus de 75.000 personnes.

Pour info : dans le cadre de notre campagne pour le boycott des produits israéliens jusqu’à ce que l’Etat d’Israël respecte le droit international et les droits humains, l’AFPS 63 avait inspecté en janvier 2020 l’étiquetage des produits israéliens dans 4 magasins LIDL de l’agglomération clermontoise.

Dans  ces magasins on trouve des fruits et légumes (pomelos, mandarines, avocats, grenades, …), notamment dans des emballages Mehadrin (souvent de marque Jaffa), vendus sous l’étiquette « Israël » bien que probablement en provenance de colonies en territoires occupés depuis 1967, donc en contradiction avec la réglementation européenne et française.

Nous avons donc envoyé un courrier à LIDL et un autre à la répression des fraudes (DDPP 63). Malgré ce signalement de mi-janvier à la répression des fraudes, de nouveaux produits étiquetés « Israël » étaient encore présents le 10 février dans les rayons de LIDL.

Previous post

Des groupes européens appellent à s’opposer à l’apartheid israélien par des manifestations antiracistes en mars

Next post

This is the most recent story.


Article publié le 22 Fév 2020 sur Bdsfrance.org