“Bouhouhou les méchantes centrales syndicales elles font rien qu’à empêcher les mouvements sociaux de gagner” deblatèrent la dernière succursale des petits idéologues antisyndicaux.